Burkina Faso : Le centre national de référence en médecine physique et réadaptation inauguré

420 0

Le ministre de la santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo a inauguré le centre national de référencement en médecine physique et réadaptation. La cérémonie s’est déroulée le 14 mai 2021 à Ouagadougou.  

Bâti sur une superficie d’un hectare, le  centre national de référence en médecine physique et réadaptation a officiellement ouvert ses portes. D’une capacité d’accueil d’au moins 150 patients par jour, sa construction a coûté plus de 500 millions de F CFA. Le centre est le fruit de la collaboration entre l’Association pour la Promotion de l’Éducation et de la Formation à l’Etranger (APEFE), Wallonie Bruxelles International (WBI), l’Université Catholique de Louvain (UCLouvain) et le ministère de la santé du Burkina Faso.

Selon les propos du ministre de la santé, le centre dispose de l’équipement nécessaire pour la prise en charge des patients. Quant à la maintenance, le ministre a affirmé que « les équipements qui sont ici auront une maintenance digne de ce nom ». Néanmoins, il aura besoin de personnels qualifiés pour faire le travail. Et pour cela, le Pr Charlemagne Ouédraogo  a tenu à rassurer le public : « Les ressources humaines pour faire fonctionner le centre sont opérationnelles ».

Il a ajouté également que  d’autres personnels sont en phase de formation. Pour le compte dudit centre, le Burkina Faso a formé 13 médecins spécialistes en médecine physique, 19 kinésithérapeutes de niveau licence et 08 de niveau master et 19 orthoprothésistes.

Pour le représentant de l’ambassade de Belgique au Burkina Faso, Wim Schalenbourg, la construction de ce centre rentre dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme. « Ce programme représente un processus à long terme et s’étale sur une durée de quinze ans », a-t-il expliqué. Selon ses propos, le programme repose sur trois principaux axes que sont la formation des ressources humaines en kinésithérapie, la mise en place d’un centre de référence en médecine physique et réadaptation et la création d’une école de kinésithérapie. C’est donc la deuxième étape qui vient d’être franchie à travers l’inauguration du centre.

Il faut noter que les travaux de construction ont débuté en 2014 et ont pris fin en 2021. C’est un centre qui mettra à la disposition de la population de nombreux services. Selon le Pr Charlemagne Ouédraogo, il offrira des prestations cliniques dont la consultation spécialisée en médecine physique et rééducation, la rééducation adultes et enfants, la périnéologie, l’ergothérapie, l’orthophonie et l’hydrothérapie.  

Sanata GANSAGNE (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *