Conférence provinciale du MPP à Bobo : La 4e édition sous le sceau de la discipline et la cohésion

339 0

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a organisé une conférence provinciale le dimanche 16 mai 2021 à Bobo-Dioulasso. Cette 4ème édition est placée sous le thème : « Discipline et cohésion pour un MPP toujours fort ».

 

Après sa victoire aux élections couplées de novembre 2020, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) est allé à la rencontre de ses militants du Houet. Selon le Secrétaire général de la section provinciale du MPP Olivier Sanou, cette conférence est le lieu de présenter la situation réelle du parti afin de consolider ses acquis.

D’où la nécessité pour lui d’expliquer aux camarades que les sanctions des auteurs de comportements indélicats ne sont aucunement de nature à décourager les militants. Elles visent plutôt à encourager le militantisme correct au sein de leur parti où ils veulent œuvrer à promouvoir la discipline et à préserver la cohésion sociale. Car, dit-il, « quand on veut être un grand parti, il faut pourvoir prendre ses responsabilités ».

Vue des participants

Devant la salle de conférence du Conseil régional des Haut-Bassins pleine à craquer, (où s’est tenue la conférence), un groupe de femmes conduit par la Coordonnatrice régionale des femmes de la région des Hauts-Bassins Solange Traoré/Somé s’est fait remarquer par le port de t-shirts à l’effigie du maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso Hermane Sirima. Une manière pour ces femmes de plaider pour la relaxe de leur camarade incarcéré (il est accusé notamment d’escroquerie et de spoliation).

Indépendance de la justice

Le modérateur de la conférence Eric W Bougouma, membre du Bureau exécutif national du MPP par ailleurs ministre des infrastructures, a rappelé qu’en vertu de la séparation des pouvoirs, le parti ne saurait s’ingérer dans le travail de la justice. « Nous espérons tous qu’aux termes de la procédure judiciaire qui est en cours, notre camarade s’il est innocent sera déclaré innocent. Mais si d’aventure il y a des infractions qui sont avérées, chacun prendra ses dispositions », dit-il.  Mais en attendant, il se réjouit de cette solidarité agissante à l’endroit d’un camarade en détresse.

Le Ministre des infrastructures Eric W Bougouma, Modérateur de la conférence

Cohésion sociale

Au nom de la direction politique nationale, Eric Bougouma a exhorté l’ensemble des camarades à « ne pas laisser des fissures entacher la robustesse des structures du MPP ».

Après avoir énuméré les différentes réalisations du président Roch Marc Christian Kaboré, Eric Bougouma a peint un tableau luisant. Un « édifice MPP beau » qu’il aimerait voir intégrer par tous. « Nous souhaitons la bienvenue à tous ceux qui, séduits par la beauté et la solidité de notre MPP veulent apporter leurs contributions. Nous leur assurons de notre camaraderie et leur garantissons la discipline au sein de notre parti », a-t-il annoncé.

Le Président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé a été représenté par un autre membre du BEN Pascal Benon. La ministre du développement, de l’économie numérique Hadja Fatoumata Ouattra/Sanon a également marqué sa présence à ladite conférence.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *