Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré chez Mathias Tankoano

420 0

Le ministre en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a rendu visite au président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Mathias Tankoano, ce lundi 17 mai 2021 à Ouagadougou. Il s’est agi pour les deux hommes d’aborder la question de la réconciliation nationale.

Le ministre  charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a effectué une visite de travail au sein du Conseil Supérieur de la Communication.  Il est allé présenter sa ligne de conduite au président du CSC. Selon lui, l’institution de Mathias Tankoano occupe une place de choix dans le processus de la réconciliation. « La communication va jouer, joue et jouera un rôle important dans le succès de l’entreprise de la réconciliation nationale », a laissé entendre Zéphirin Diabré.

Pour le ministre en charge de la réconciliation, les divisions peuvent être atténuées par « les paroles des uns et des autres ». C’est alors dans son rôle de « gendarme » que le CSC est attendu sur le  chantier de la réconciliation. Pour sa part, le président du CSC, Mathias Tankoano, s’est dit satisfait et édifié par la démarche de Zéphirin Diabré.

 Il a félicité le ministre pour son engagement en faveur de la nation burkinabè. L’accompagnement et le soutien du CSC ont alors été promis au ministre en charge de la réconciliation pour l’accomplissement et la réussite de sa mission.

Par ailleurs, Mathias Tankoano a rappelé que le CSC s’est donné pour mission de former les animateurs des émissions interactives pour qu’ils soient au parfum de cette démarche. Pour lui, le plus important c’est de pouvoir mobiliser « les gens et non les sanctionner ».

Debora DARGA

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *