OSEP 2021 dans la CEB de Korsimoro 1 : Les déplacés internes au cœur des activités  

602 0

La ville de Korsimoro a vibré ce samedi 22 mai 2021 au rythme de la finale de l’Organisation du Sport à l’École Primaire (OSEP). Ouverte le 20 février 2021, la complétion footballistique a connu la participation de 34 écoles primaires. Elles se sont affrontées dans 36 matchs. En cette journée d’apothéose, l’école primaire de Ouédsé a été sacrée championne devant son adversaire du jour, l’école primaire Aïcha. L’édition 2021 de l’OSEP s’est tenue sous le thème : « Par le sport et la culture, créons un cadre d’insertion pour les personnes déplacées internes ».

57 buts en 36 matchs, c’est le bilan sportif de l’OSEP 2021 de la Circonscription d’Education de Base (CEB) de Korsimoro 1. Pour l’ultime rencontre, l’école primaire de Ouédsé était opposée à l’école primaire Aïcha. Une rencontre qui s’est jouée en deux fois 15 minutes. A l’issue du temps règlementaire, aucune des deux équipes n’avait réussi à marquer un but. C’est donc lors des séances des tirs au but  que les deux équipes se sont départagées. Ainsi, l’équipe de Ouédsé en réussissant 9 tirs contre 8 pour l’école Aïcha remporte cette finale.

Pour le premier responsable de la CEB, Nestor Nonkané, l’importance des activités sportives et culturelles n’est plus à prouver car elles participent à l’éveil et l’épanouissement des élèves. Mais pour arriver à cette finale, il a rappelé que l’OSEP a connu quelques difficultés. « Les écoles sont éloignées et pour les matchs, il faut transporter les élèves avec des tricycles parfois », a-t-il laissé entendre. Des difficultés qui n’ont pas empêché la bonne tenue de cette OSEP 2021. « Je suis très heureux. Je suis comblé », a dit Nestor Nonkané.  

« Si c’est à reprendre, on va revenir pour revivre les mêmes moments »

Selon ses propos, sa satisfaction vient du fait qu’il a reçu l’accompagnement des fils et filles de la localité. Pour lui, cette OSEP se clôture avec une odeur d’union à Korsimoro. Pour sa part, le député Rasmané Daniel Sawadogo, parrain de cette finale, a laissé apparaitre sa joie et son enthousiasme par rapport au jeu produit par les élèves. « Ils ont fait une belle prestation. C’est impressionnant. Nous pensons qu’on pourra tirer quelques éléments qui pourront monter », a-t-il déclaré. C’est donc un parrain « comblé » qui a assisté au sacre de l’école primaire de Ouédsé.

Revenant sur le thème, le député Rasmané Daniel  Sawadogo a indiqué qu’il est d’actualité. Selon ses propos, de telles activités sont à encourager afin de promouvoir une bonne cohésion. Et à l’occasion de cette finale de l’OSEP, des vivres ont été remis aux enfants  déplacées internes afin de les soutenir. Pour le député, « si c’est à reprendre, on va revenir pour revivre les mêmes moments ».

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *