USSU-BF : L’Université Nazi Boni championne en handball

Rideaux sur les jeux de l’Union des sports scolaires et universitaires du Burkina Faso (USSU-BF) le vendredi 21 mai 2021 à Tenkodogo. 

La finale en handball de l’USSU-BF 2021 a tenu ses promesses tant par les qualités techniques et physiques démontrées par les étudiants. Il a fallu recourir à la séance des tirs au but pour départager les deux formations. Dans cet exercice d’adresse et de chance, c’est l’Université Nazi Boni (UNB) qui s’est imposée par 4 buts contre 3 après un score nul (23#23) au temps réglementaire.

Les étudiants de l’UNB ont bien démarré la rencontre en tenant tout de même leurs adversaires par deux buts d’écart (14#12) avant que le score ne soit resserré (15#15). Mais l’Université Joseph Ki-Zerbo (UJKZ) physiquement au-dessus réussit à creuser l’écart à la mi-temps (18-15). Au retour,  l’UJKZ,  prenant à son tour de l’ascendant  dans le match, refait son retard (20#22).

« On a perdu sur des détails »

L’UNB commet beaucoup de fautes. Ce qui facilite le jeu des étudiants venus de Ouagadougou. Mais ces derniers gèrent la fin de match en s’illustrant par des précipitations, des maladresses et des fautes. Ce qui permet à l’UNB de refaire son retard (23#23) au coup de sifflet final. Tirs au but direct. L’UNB se montre plus adroit et remporte le trophée (4#3).

« On a perdu sur des détails. On a eu quelques erreurs d’appréciations devant le gardien des buts. A un certain moment, on avait pris de l’avance mais il faut dire que les consignes n’ont pas été totalement respectées », analyse Anatole Kabré, l’entraîneur de l’équipe de l’Université Joseph Ki-Zerbo.

Du côté de l’Université Nazi Boni, cette compétition a été préparée depuis deux ans. C’est pourquoi, l’entraîneur Karsoum Kabré dit n’être pas surpris du résultat de la rencontre : « Le travail a payé. Ce sont les enfants qui ont donné le meilleur eux-mêmes nous ne faisons qu’accompagner. On savait que ce serait compliqué et mentalement, on s’est préparé pour aller jusqu’au bout ».

Chez les filles, l’Université Nazi Boni a perdu en finale face à l’Institut des sciences, des sports et du développement humain (ISSDH) sur le score de 25 à 15.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page