Mali : Les dirigeants de la transition «hors de leurs prérogatives», selon le colonel Assimi Goïta

Le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta est formel malgré les injonctions de l’Union Africaine, 24 heures après l’arrestation du président de la transition malienne Bah N’Daw et de son Premier ministre Moctar Ouane. Selon l’homme fort du CNSP dans une déclaration lue à la télévision nationale, a déclaré avoir placé les deux hommes « hors de leurs prérogatives ».

Les deux dirigeants de la transition, le Président Bah N’Daw et son Premier ministre Moctar Ouane ont été conduits ce lundi 24 mai 2021 au camp de Kati, près de Bamako la capitale malienne par les militaires du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), auteur du putsch du 18 août 2020 qui a vu le départ de l’ex-président Ibrahim Boubakar Kéita (IBK).

Le colonel Assimi Goïta, vice-président de la transition, et patron du CNSP dans une déclaration faite à la télévision, a fait savoir que les deux hommes ont été mis « hors de leurs prérogatives ». Ils sont accusés par les militaires d’avoir enfreint la charte de la transition.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: RFI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page