Burkina : Trois nouveaux membres du conseil d’orientation de l’ASCE-LC prêtent serment

530 0

Le conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la Corruption (ASCE-LC) accueille trois nouveaux membres. Ils ont prêté serment ce jeudi 27 mai 2021 à Ouagadougou, devant le Conseil Constitutionnel.

Les membres du conseil d’orientation de l’ASCE-LC ont été choisis par leurs structures respectives et entérinés par le gouvernement. Ils sont au total neuf et  répartis entre le secteur public, le secteur privé et de la société civile pour un mandat de six ans.

Le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, leur a rappelé l’exercice de prestation de serment qui consiste à lever la main droite en  prenant l’engagement de remplir ses fonctions « en toute indépendance, intégrité et impartialité  de façon digne et loyale, de garder rigoureusement le secret des délibérations et de se conformer rigoureusement à toutes les autres obligations ».

C’est à ce titre que  Marie Béatrice Tassimbédo/Tapsoba, représentant la cellule nationale de traitement des informations financières, Idrissa Savadogo représentant l’ordre des experts comptables agréés du Burkina Faso (ONECCA-BF) et  Compaoré Christophe, procureur général à la cour des comptes à la retraite, ont prêté serment devant le Conseil constitutionnel pour prendre fonction au sein du conseil d’orientation de l’ASCE-LC.

“Vous devez assister le Contrôleur général d’Etat dans la gestion de l’ASCE-LC”

Selon le président du Conseil constitutionnel, le rôle du conseil d’orientation est très important et lourd. A cet instant, il est revenu sur les différentes tâches que devraient exécuter les nouveaux membres du Conseil d’orientation.

« Les importantes missions que vous confie l’article 33 de la loi organique n° 082-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant attribution, composition, organisation et fonctionnement de l’ASCE-LC, font de vous le moteur de cette Institution. En effet, vous devez assister le Contrôleur général d’Etat dans la gestion de l’ASCE-LC.

A ce titre, c’est à vous qu’il appartient de formuler des recommandations notamment sur les grandes orientations de l’ASCE-LC, le programme d’activités de l’ASCE-LC, les traitements salariaux et avantages servis aux membres et aux agents de l’ASCE-LC, le recrutement du Contrôleur général d’Etat. Ainsi, vous accompagnerez l’ASCE-LC  dans sa quête permanente d’une gouvernance vertueuse dans tous les secteurs de la vie publique », a déclaré le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou.

Le conseil d’orientation choisira le prochain président de l’ASCE-LC

« La mission est certes lourde, mais noble surtout dans un contexte où la vertu est la chose la moins partagée. L’immensité de vos responsabilités exige donc de vous  honnêteté, dignité et loyauté.

Vous devez avoir à l’esprit les termes du serment que vous venez de prêter qui vont au-delà du simple engagement pour exiger de vous le don de soi, le sacrifice dont la violation vous expose à  des sanctions. Je n’insisterai pas sur le sens du serment, car chacun de vous à un moment donné de sa vie professionnelle a exercé sous serment », a-t-il signifié.

Il faut noter que le président l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de lutte contre la Corruption (ASCE-LC), Luc Marius Ibriga qui était présent à cette cérémonie de prestation de serment, a confirmé les propos  du président du Conseil constitutionnel.

Par ailleurs, il a ajouté que c’est le conseil d’orientation qui choisira le prochain président de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de lutte contre la Corruption (ASCE-LC).

Hamadou DIALLO (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *