Ouagadougou : La mairie de l’arrondissement N°4 offre un forage à la population de Sakoula

698 0

Le conseil municipal de l’arrondissement N°4 avec son partenaire Cim métal ont offert un forage à la population de Sakoula, ce vendredi 28 mai 2021 à Ouagadougou.

C’est depuis le mois d’août 2020 que l’entreprise Cim Métal, implantée dans l’arrondissement N°4 de Ouagadougou, a émis l’idée de réaliser un forage pour la commune. Ce vendredi 28 mai 2021, c’est chose faite pour la population de Sakoula avec un forage de plus de 10 000 litres par jour alimenté par l’énergie solaire.

Le directeur général de Cim métal, Alassane Kanazoé, a indiqué que ce don vise à soulager la population environnante et d’avoir de l’eau potable à proximité. 

« Ce don permettra aux riverains de réduire la distance qu’ils parcourent pour se procurer de l’eau potable. Dans la zone, il n’existe que trois bornes fontaines pour une population estimée à 5000 personnes. Ce que nous avons jugé insuffisant », a-t-il indiqué.

Le maire de l’arrondissement N°4 de Ouagadougou, Anatole Bonkoungou,  a précisé que Cim métal est une entreprise citoyenne. A l’écouter, la population de Sakoula peinait à s’approvisionner en eau potable.

« Sakoula est un quartier périphérique situé dans le secteur 20 de l’arrondissement N°4 avec une forte population où la question de l’eau potable était une épine au pied du conseil municipal. Lorsque que nous avons été approchés par Cim métal pour nous proposer sa participation citoyenne, nous n’avons pas hésité un instant. Aujourd’hui, c’est une satisfaction totale pour nous. Cim métal nous a donné la vie », a laissé entendre Anatole Bonkoungou.

Par ailleurs, le maire a invité les autres entreprises implantées dans l’arrondissement N°4 à emboiter le pas.

En outre, pour une meilleure gestion de l’infrastructure, un comité de gestion a été mis en place. Ce comité est composé essentiellement de femmes.

Rachelle Roamba, l’une des membres, a précisé que ce forage est la bienvenue et contribuera à réduire les temps mis pour la recherche de l’eau.

« Aujourd’hui, nous sommes très contentes, ce forage va vraiment nous soulager. Le problème de l’eau potable était criard à Sakoula. Avant il fallait se réveiller vers 4h du matin pour aller chercher l’eau avec de longues distances à parcourir. Et quand tu gagnes juste un bidon, tu es tout heureuse. Maintenant, nous avons de l’eau potable presque à nos portes », a-t-elle affirmé.

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *