Burkina Faso : La 12e Semaine Nationale de Solidarité Islamique lancée à Kongoussi

La 12ème édition de la Semaine Nationale de Solidarité Islamique de l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans au Burkina (AEEMB) a été placée sous le thème « Culture d’une solidarité agissante pour un meilleur vivre ensemble ». Le lancement a eu lieu à Kongoussi, le samedi 29 mai 2021. Cette activité a été clôturée par un don symbolique de vivres à des déplacés internes.

Les responsables de l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans au Burkina (AEEMB) ont lancé le 29 mai 2021 la Semaine Nationale de Solidarité Islamique à Kongoussi. Cette rencontre était placée sous le patronage de la  ministre en charge de la solidarité nationale, Laurence Ilboudo/Marshall et sous parrainage de Halidou Ouédraogo.

La semaine de solidarité est de coutume depuis 12 ans. Il s’agit, durant ce temps, de faire des dons de toute nature pour soulager les plus démunis et, depuis peu, les personnes déplacées internes.

Le directeur régional du ministère en charge de la solidarité nationale, El Hadj Yacouba Ouédraogo, a félicité et encouragé l’AEEMB, au nom de Laurence Ilboudo/Marshall, à poursuivre dans cet élan de solidarité.

« Nous pouvons imaginer et forger les solutions »

Car selon lui, le Burkina Faso actuel conjugue « plusieurs types d’épreuves ». Il n’a pas manqué de citer les différentes crises telles que « le terrorisme grandissant, la maladie à coronavirus, la crise dans le système éducatif » qui, selon ses mots, constituent des épreuves qui endeuillent des familles par-ci ou occasionnent des déplacés internes par-là.

« Notre chère patrie, comme vous le savez, est confrontée à d’énormes difficultés qui constituent tant d’épreuves que nous devons surmonter et avancer ensemble en tant que filles et fils d’une même nation. Ces épreuves qui avilissent et entachent la cohésion sociale, notre vivre ensemble, doivent nous interpeller au quotidien sur notre responsabilité collective et individuelle.

C’est en étant conscient de ces difficultés que nous pouvons imaginer et forger les solutions qui nous sortiront  de ces situations. L’action qui nous réunit est, croyez-moi, une solution royale pour juguler les maux et souffrances de nos populations », a affirmé El Hadj Yacouba Ouédraogo, représentant la ministre en charge de l’action humanitaire.

Ces gestes se poursuivront sur toute l’étendue du territoire national…

Quant au parrain de la cérémonie, Halidou Ouédraogo, il a formulé des bénédictions et vœux de succès à l’AEEMB, pour la réussite de la Semaine Nationale de Solidarité Islamique.

Par ailleurs, cette cérémonie de lancement de la Semaine Nationale de Solidarité Islamique de l’AEEMB, était l’occasion de faire un don symbolique à la direction provinciale de l’action humanitaire.

Ce don était composé de vivres, de nattes, des habits, des bouilloires d’une valeur d’environ 1 .814.000 de francs CFA pour les personnes déplacées internes. Ces gestes se poursuivront sur toute l’étendue du territoire national, en guise de solidarité aux personnes en difficulté.

Hamadou DIALLO (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page