Tournoi de la solidarité inter-établissement : Saint Bernard vainqueur devant Marien N’Gouabi

Après une pause forcée l’année écoulée du fait du Covid-19, le Tournoi de solidarité inter-établissement s’est disputé le samedi 29 mai 2021 sur le terrain René Monory de Ouagadougou. La victoire est revenue au Lycée Saint Bernard qui s’est imposé (2-0) devant le Lycée Marien N’Gouabi de Ouagadougou.

Le vainqueur de la compétition a empoché la somme de 100 000 francs CFA en plus du trophée et des médailles

Tout s’est joué en première période entre le Lycée Saint Bernard et le Lycée Marien N’Gouabi lors de la finale de la troisième édition du Tournoi de la solidarité inter-établissement. Malgré un contexte marqué par des grèves dans plusieurs établissements scolaires, la compétition qui a débuté au mois de mars 2021 est allée jusqu’à son terme. Le Lycée Marien N’Gouabi n’a pas fait le poids devant le Lycée Saint Bernard.

Techniquement, athlétiquement et tactiquement mieux en place, le Lycée Saint Bernard n’a pas mis du temps pour ouvrir le score dès la première période par Oussamata Koanda. Abdoul Kader Porgho porte le score à 2 à 0 avant la mi-temps.

Les élèves du Lycée Marien N’Gouabi tenteront tout mais n’arrivent pas à inquiéter leurs adversaires. Ceux-ci obtiendront d’ailleurs un penalty que Oussamata Koanda enverra dans le décor. Malgré ce raté, le Lycée Saint Bernard s’impose (2-0) au coup de sifflet final de cette rencontre qui s’est disputée en 2X30 minutes.

« C’était un grand match »

« C’était un grand match pour moi parce que j’ai marqué le premier but. On a fait le mieux qu’on pouvait pour s’imposer. L’équipe adverse était de taille qui se battait mais nous étions meilleurs », s’est confié Oussamata Koanda, également capitaine de l’équipe du Lycée Saint Bernard.

Le promoteur du tournoi Arnaud Compaoré estime que le message sur le civisme transmis à travers le football est bien passé

22 équipes ont pris part à ce tournoi. Le thème retenu cette année est le sport, facteur de civisme en milieu scolaire. Il a été co-parrainé par le président de l’Union sportive de Ouagadougou (USO), Laurent Blaise Kaboré.

«C’était des retrouvailles entre jeunes scolaires pour fêter le football qui est un facteur de regroupement, de solidarité. Une jeunesse qui joue au football, c’est toujours une jeunesse qui gagne », a salué Laurent Blaise Kaboré. Il espère que le message passé par le promoteur a été bien perçu par les élèves afin que le civisme règne en milieu scolaire.

Le co-parrain Laurent Blaise Kaboré, président de l’USO, a salué l’esprit de la compétition entre les établissements scolaires

« Nous avons créé cette compétition parce que nous voulons créer la cohésion et la solidarité entre les élèves au niveau de la province du Kadiogo (…). Nous sommes satisfaits parce que malgré ce qui se passe en milieu scolaire en ce moment, les élèves étaient mobilisés », a dit le promoteur de la compétition Arnaud Compaoré.

Après cette édition, le promoteur dit s’atteler à préparer l’édition prochaine. L’édition de 2020 n’a pas eu lieu du fait du Covid-19. Des anciens internationaux burkinabè comme Seydou Madi Panandetiguiri et Aziz Nikièma ont assisté à ce tournoi.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page