Assises nationales sur l’éducation : Le Pr Stanislas Ouaro reçoit les présidents des conseils régionaux

414 0

A l’orée des assises nationales qui se tiendront dans les jours à venir, le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, le Pr Stanislas Ouaro, a reçu les présidents des conseils régionaux ce vendredi 4 mai 2021 à Ouagadougou.

Les présidents des conseils des 13 régions du Burkina Faso ont été reçus ce vendredi 4 juin 2021 par le Pr Stanislas Ouaro pour discuter des assises nationales sur l’éducation. C’est dans le but d’associer tous les acteurs du monde éducatif que cette rencontre a été initiée. Selon le ministre en charge de l’éducation, le Pr Stanislas Ouaro, les présidents des collectivités travaillent au développement du système éducatif à tous les niveaux.

Il va plus loin en disant qu’ils font des investissements à tous les niveaux. C’est fort de leurs engagements, dit-il, qu’il a été nécessaire de les associer à l’organisation des assises nationales. « Il était important que nous puissions rencontrer l’association des régions du Burkina à travers les présidents pour leur présenter la feuille de route des assises, les TDR, les objectifs et obtenir d’eux un accord de principe de participation, mais surtout contribuer à améliorer cette démarche de façon à ce que ces assises se passent avec le succès qu’on souhaite », a-t-il laissé entendre.

« Nous sommes venus pour réaffirmer à monsieur le ministre que nous sommes prêts à le soutenir »

Les échanges se sont avérés fructueux, à écouter le ministre de l’éducation nationale. « On a obtenu de l’ensemble des présidents des conseils régionaux un soutien sans faille à participer. Ils ont souhaité être impliqués au plus haut niveau, ce que nous avons accepté », a-t-il lancé. Le ministre a réaffirmé l’engagement de son département à travailler aux côtés des gouverneurs des régions à l’organisation des assises nationales.

Pour Éric Tiemtoré, président de l’association des régions du Burkina Faso, le ministre s’est inscrit dans une démarche participative. « Il nous a reçus aujourd’hui pour nous expliquer les tenants et les aboutissants au regard d’un certain nombre de défis. Il a étalé sa vision et nous avons trouvé qu’il a vu juste », a-t-il confié.

Il a également réaffirmé son engagement à accompagner le ministère dans l’organisation des assises. « Nous sommes venus pour réaffirmer à monsieur le ministre que nous sommes prêts à le soutenir surtout qu’il faut à terme ces différentes réformes », a-t-il laissé entendre.

Sanata GANSAGNE (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *