Mannequinat masculin : Mister Africa Burkina Faso lance la 1re édition de son concours

253 0

Mister Africa Burkina Faso organise un concours pour promouvoir l’intelligence, les valeurs sociales, et la culture au-delà des frontières du Burkina. Le lancement de la première édition de ce concours a eu lieu le dimanche 6 juin 2021 à Ouagadougou.

Mister Africa est un concours organisé par Mister Africa Continental (Continental Icons for Global Influence) dont le siège se trouve au Ghana. A travers ce concours, Mister Africa Continental, sous la bannière de son coordinateur, Anthelmo A. Pooda, entend promouvoir l’intelligence, les valeurs sociales, la culture africaine de façon générale.

Cette structure  internationale a vu le jour en 2019. Elle regroupe en son sein 25 pays africains dont le Burkina Faso, le Ghana, le Togo, la Côte d’Ivoire, la Gambie, l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Angola.

Selon Abdoul Salam Paré, le promoteur de Mister Africa Burkina Faso, ce concours permettra de changer les différentes mentalités sur le mannequinat. « A travers Mister Africa Burkina Faso, nous voulons faire sortir de ce complexe comme quoi le mannequinat n’est pas un domaine à appréhender. Et c’est un concours international dont chaque pays sera amené à présenter un candidat. Donc, notre Mister Africa Burkina Faso sera amené à présenter la culture burkinabè, comment nous vivons, ce que nous portons et nos mentalités », a-t-il fait savoir.

À l’issue du concours, il y aura un Mister, un 1er dauphin et un second dauphin

Pour le promoteur, c’est aussi l’occasion de promouvoir le secteur, la consommation locale et la mode du Burkina. « C’est également de développer la mode au Burkina par le Faso Danfani et de montrer qu’on peut entreprendre  dans ce domaine à travers cet accompagnement des personnes qui aspirent s’élancer dans ce domaine  par un accompagnement financier », a-t-il laissé entendre.

A écouter Abdoul Salam Paré, le souhait de Mister Africa Burkina Faso est de porter la culture burkinabè sur ses épaules à l’international en sa qualité d’ambassadeur.

Pour pouvoir prendre part à ce concours, les candidats devaient être âgés d’au moins 18 ans, avoir une taille de 1,75 mètre au moins, être de nationalité burkinabè et résider au Burkina Faso.

150 candidats étaient inscrits au départ. 40 ont été retenus à la première phase de présélection. La seconde phase permettra de maintenir 12 candidats en sus des candidats de Bobo-Dioulasso pour l’étape finale.

La dernière étape est prévue pour le 7 août 2021 à Ouagadougou. À l’issue du concours, il y aura un Mister, un 1er dauphin et un second dauphin. Le Mister Africa Burkina Faso repartira avec notamment une somme de deux millions de FCFA.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *