Le ministre rencontre le SPONG

Assises nationales sur l’éducation : Le ministre rencontre le SPONG

209 0

Dans le cadre de la préparation des assises nationales sur l’éducation, le ministre Pr Stanislas Ouaro a rencontré les membres du Secrétariat Permanent des ONG (SPONG), ce mardi 8 juin 2021 à Ouagadougou.

Les assises nationales sur l’éducation se tiendront en septembre 2021. Dans le cadre des préparatifs de cette rencontre, le ministre Stanislas Ouaro a reçu les membres du Secrétariat Permanent des ONG au Burkina Faso (SPONG).

Il a expliqué que la rencontre a consisté à présenter la démarche, la vision et de recueillir un accompagnement et une participation du SPONG durant ces assises nationales. A écouter le ministre, le SPONG est un partenaire incontournable dans le milieu éducatif.

Lire également 👉Assises sur l’éducation au Burkina Faso : Huis clos entre le ministre et les syndicats

«Il (SPONG) mobilise plus de deux milliards de FCFA chaque année pour le développement du système éducatif. Le SPONG regroupe en son sein des ONG et associations qui sont actives dans le domaine de l’éducation. Ces ONG et associations de développement ont une très bonne connaissance et une bonne vision du système de l’éducation burkinabè. Ils mènent des études qui peuvent nous aider à réussir ces assises. Nous avons obtenu du SPONG une participation et même une contribution de certains de ses membres dans la rédaction du document de base qui va servir de discussion aux assises régionales et ensuite nationales », a-t-il confié.

Le ministre s’est réjoui de l’accompagnement technique et une participation du SPONG aux assises nationales sur l’éducation.

La présidente du conseil d’administration du SPONG, Christelle Kalhoulé, a rappelé que sa structure est formée de plus de 250 ONG membres actifs avec plus d’une centaine dans le domaine éducatif. « Il s’agissait d’avoir cet entretien avec le ministre de l’éducation pour mieux entendre les projets, les perspectives par rapport aux assises nationales, discuter ensemble, donner notre retour à chaud et surtout poser quelques questions de clarification », a-t-elle indiqué concernant cette rencontre.

Egalement, elle a fait savoir que les échanges ont porté sur l’organisation pratique des assises nationales. Il s’agit, entre autres, de la mise en place des différentes commissions et les thématiques à aborder. Christelle Kalhoulé a tenu à réaffirmer le soutien du SPONG pour la tenue de cette rencontre qui est importante pour le monde éducatif.  

Elle a convenu que le SPONG entend faire des propositions plus concrètes par rapport à ces assises.

Debora DARGA et Melica BELOUM (stagiaires)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *