Africa rugby Cup (dames) : Une volontaire équipe des Etalons s’inclinent face au Cameroun (37#0)

219 0

L’équipe féminine dame de rugby du Burkina Faso s’est inclinée, 7 essais à 0, (37-00) face à celle du Cameroun. Malgré la lourde défaite, l’équipe burkinabè a montré du potentiel pour l’avenir dans le rugby à 15 de cette compétition qui entre dans le cadre du tour de repêchage de la Coupe du Monde de rugby France 2023.

Pour leur premier match de rugby à 15, les Burkinabè (blanc) ont montré beaucoup de bonne volonté

Le score est sévère (37#00) mais pour leur première compétition véritable, l’équipe nationale féminine de rugby en construction a montré un visage encourageant. Face aux Camerounaises, mieux préparées et mieux imposantes physiquement, les filles burkinabè ont tenté de résister.

De la volonté, du courage, de l’envie, ils ont tout démontré mais ont rapidement encaissé le premier essai grâce à un travail collectif grâce à Prisso Ndingo (2’47). Yondno Prombove (13’15) permet aux Camerounaises de réussir leur deuxième essai (10-0) avant de s’imposer à la mi-temps (15#00) grâce à un troisième essai réussi.

La première équipe de rugby à 15 du Burkina Faso a disputé sa première compétition.

A la reprise, bien que épuisées par la mobilité des Burkinabè, plus habituées au rugby à sept, les Camerounaises procèdent à des changements. Elles réussissent à enchaîner quatre essais et une transformation pour s’imposer (37#00) devant une équipe volontaire du Burkina Faso.

« C’est leur première compétition de rugby à 15. Elles sont en train de s’essayer »

« Nos filles sont en train de retrouver leurs marques. En face, il y a un adversaire qui est en phase d’apprentissage. Il y a du talent. C’est pour cela que nous les respectons », a expliqué Jacques Ngonsu, l’entraîneur de l’équipe féminine du Cameroun. Il a salué les organisateurs de cette compétition qui permet au rugby africain d’avoir de la compétition.

Les Camerounaises (vert) étaient plus en forme que les Burkinabè.

La présidente de la Fédération burkinabè de rugby Rolande Boro a assisté à cette compétition. Malgré la défaite, elle est pleine d’espoir : « Je suis satisfaite de la prestation des filles parce qu’elles sont en apprentissage. C’est leur première compétition de rugby à 15. Elles sont en train de s’essayer. Il y a de l’espoir ».

Les Camerounaises ont mérité leur victoire.

Elle a tiré des leçons de la prestation des filles burkinabè. « S’il y a des compétitions de ce type, nous allons relever le défi. L’objectif de ce tournoi était de pouvoir essayer nos filles. On était habitué au rugby à sept. On ne joue jamais à 15. On a eu peur au début mais, elles se défendent bien et nous sommes satisfaits de la prestation », a ajouté Rolande Boro.

Dans la soirée, le Cameroun sera face au Burundi, battus déjà par le Burkina Faso (52#03). Le Burkina Faso abrite depuis le samedi 05 juin 2021 le tour de repêchage de l’Africa rugby Cup, qualificatif pour le tour de qualification de la Coupe du Monde France 2023.



Article similaire

Ça recommence…

Posté par - 1 mars 2015 5
L’insurrection burkinabè, est une insurrection particulière, c’est ça qui fait son charme. Blaise Compaoré avait raison, le Burkina n’est pas…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *