Burkina Faso : Un comité réfléchit aux réformes des Prix Galian et des UACO

211 0

Après au moins plus d’une décennie d’existence, le concours “Prix Galian” (24 ans), qui magnifie l’excellence dans la presse, et les Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO) (17 ans) sont au carrefour des réformes. Un comité d’acteurs pluridisciplinaires cogite à cet effet à Kaya ce 10 juin 2021.

Journalistes, patrons de presse, anciens membres du jury des Prix Galian sont à Kaya du 10 au 11 juin 2021 pour réfléchir sur les pistes de réformes du concours “Prix Galian” et des UACO. 

Après plusieurs années d’existence et de pratique, “il faut réfléchir aux réformes“, explique Yolande Kalwoulé, directrice générale des médias. Des réformes pour renforcer les acquis et corriger les insuffisances. D’où cet atelier de  brainstorming  sur ces deux évènements majeurs de la presse et de la communication burkinabè  afin de les mettre en phase avec les enjeux actuels et à venir.

Les acteurs réfléchissent sur les réformes à mener pour améliorer les Prix Galian et les UACO

Règlement intérieur des Galian, processus de présélection et de sélection des œuvres des candidats, prix décernés, composition des jurys, Super Galian, organisation pratique des  UACO, sont, entre autres, les points inscrits sur le tableau des débats de cette activité.

Pour le ministre de la communication, Ousséni Tamboura, « il est nécessaire et impérieux de faire un état des lieux et de leur (Galian et UACO, NDLR) donner une nouvelle dynamique ». Il souhaite des “réformes profondes” afin de confier aux deux évènements « de nouvelles ambitions que pourrait leur imposer l’évolution du secteur ».

Le ministre Ousséni Tamboura souhaite des “réformes profondes”

Les résultats de l’atelier de la cité des “brochettes des koura-koura” seront reversés à un comité qui sera chargé d’élaborer les nouvelles réformes qui seront appliquées aux prochaines éditions des Prix Galian et des UACO.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *