Burkina Faso : Un dialogue politique convoqué

326 0

A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 9 juin 2021, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation a informé le Conseil de la convocation du dialogue politique. Celui-ci se tiendra du 17 au 19 juin 2021 à Ouagadougou.

En juillet 2019, les acteurs de la scène politique burkinabè s’étaient déjà retrouvés en conclave, au Palais présidentiel à Ouagadougou pour un dialogue politique. Les axes qui avaient été retenus pour cette rencontre ont tourné autour de l’organisation des élections de 2020, de la situation nationale et de la cohésion sociale.

A l’approche des élections municipales de mai 2022, la même scène se dessine. En conseil des ministres du mercredi 9 juin 2021, le ministère en charge de l’administration territoriale, Clément Sawadogo, a informé le conseil de la convocation d’une autre rencontre en lien avec le dialogue politique. Celle-ci se tiendra du 17 au 19 juin 2021.

« Les partis politiques de l’opposition et de la majorité se pencheront sur la situation sécuritaire et un projet de relecture à minima du Code électoral dans la perspective des élections locales de mai 2022 », peut-on lire dans le compte rendu du Conseil des ministres.

En rappel, en juillet 2019, Zéphirin Diabré alors Chef de l’Opposition politique (CFOP) avait représenté l’opposition politique au dialogue. Avec les derniers soubresauts à la suite des élections de novembre 2020, c’est Eddie Komboigo, Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), qui a été porté à la tête des partis politiques de l’Opposition au Burkina Faso.

Du côté du pouvoir, l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) est toujours dirigée par le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *