Burkina Faso : Un inter-ordre des professions de santé mis en place

247 0

Les professionnels de la santé du Burkina Faso ont décidé de mettre en place un inter-ordre de la santé pour promouvoir la déontologie, l’éthique et la défense de leurs professions respectives. La cérémonie d’ouverture, présidée par le ministre en charge de la santé Pr Charlemagne Ouédraogo, a eu lieu ce jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou, au cours d’une Assemblée générale constitutive.

En assemblée générale constitutive, les cinq ordres professionnels de la santé du Burkina Faso ont décidé de se fédérer. Il s’agit de l’ordre des médecins, l’ordre national des chirurgiens-dentistes, l’ordre national des infirmiers et infirmières du Burkina, l’ordre des pharmaciens du Burkina, l’ordre des sages-femmes et maïeuticiens du Burkina.

Au cours de cette rencontre, les responsables des différents ordres professionnels de santé passeront en revue les statuts et règlements intérieurs de l’inter-ordre de la santé. À l’issue, de cette étape, le texte sera adopté et la structure de gouvernance sera mise en place.

Le Pr. Charlemagne Ouédraogo, ministre en charge de la santé, a salué la mise en place de cet inter-ordre de la santé. « Sur ce chemin, vous avez fait du respect des devoirs professionnels et de l’appui-conseil à l’autorité sanitaire des chantiers prioritaires. Des progrès substantiels ont été engrangés dans la protection de la santé de la population. Et nous devons le proclamer fort », a clamé le Pr. Charlemagne Ouédraogo.

Le ministre a aussi qualifié cette fédération des ordres des professionnels de santé d’historique au vu du chemin parcouru pour aboutir à sa mise en place.

Etre une force de proposition à l’endroit du ministère de la santé

« Cet évènement d’une extrême historicité dans la vie des professionnels de santé au Burkina Faso. Vous l’aviez voulu, vous vous y êtes investis, de vos devanciers à vous. La détermination transmise entre équipes est restée ferme et constante. Aujourd’hui, il est très heureux de constater que vous êtes bien mobilisés à cette cérémonie, pour lancer la création de cette structure fédérative des Ordres des professionnels de santé de notre pays », a ajouté le Pr. Charlemagne Ouédraogo.

A entendre le Dr. Alfred Sandwidi, président de l’ordre des pharmaciens, cette fédération va dans le sens de l’intérêt du patient et doit être une force de proposition.  « Nous sommes en train de mettre en place cet inter-ordre. C’est l’ensemble des ordres professionnels de santé, c’est-à-dire les chirurgiens-dentistes, les infirmiers, les médecins, les pharmaciens, les sages-femmes et maïeuticiens d’Etat qui ont décidé de mettre en commun leurs compétences, leurs expertises dans l’intérêt de la santé du public et bien entendu des patients. Nous souhaitons dans le cadre de cet inter-ordre, être une force de proposition à l’endroit du ministère de la santé », a-t-il affirmé.

Hamadou DIALLO (stagiaire)

Burkina24  



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *