Sahel : Emmanuel Macron annonce une “transformation” de la présence militaire française

369 0

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi 10 Juin 2021 la “transformation” de l’opération Barkhane au Sahel marquée par la fermeture de bases de l’armée française. Il va s’agir désormais de donner la priorité à la lutte contre les djihadistes par les forces spéciales.

Au cours d’une conférence de presse, le Président français Emmanuel Macron a annoncé que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, désormais les forces spéciales françaises seront en première ligne, « structurées autour de (l’opération) Takuba avec évidemment une forte composante française – avec encore plusieurs centaines de soldats – et des forces africaines, européennes, internationales », avec pour vocation de « faire des interventions strictement de lutte contre le terrorisme », a-t-il précisé.

Une “mauvaise jurisprudence”

Selon lui, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ne devrait aucunement reconnaître le colonel Assimi Goïta comme président de la transition au Mali, après un deuxième putsch. Emmanuel Macron a indiqué qu’il s’agit dans ce cas d’une “mauvaise jurisprudence” pour l’Afrique. “La décision que la Cédéao a prise de reconnaître un putschiste militaire six mois après lui avoir refusé ce droit crée une mauvaise jurisprudence pour les Africains eux-mêmes (…) pour la Cédéao elle-même et par le précédent que cela crée chez beaucoup de voisins”, a-t-il déploré.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *