Burkina Faso : De nouveaux directeurs au ministère de l’environnement

217 0

Ce vendredi 11 juin 2021 à Ouagadougou, a eu lieu la cérémonie d’installation de directeurs au Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (MEEVCC). Quatre directeurs en tout ont été installés. Un directeur de cabinet, un directeur d’administration et des finances, un directeur des marchés publics et un directeur de la communication et de la presse ministérielle.

Siméon Sawadogo, ministre en charge de l’environnement, a procédé à l’installation de Thomas Yampa, le nouveau directeur de cabinet en remplacement de Hyppolite Bassolé.

À entendre le ministre, le nouveau directeur de cabinet était l’ancien haut-commissaire de la province du Noumbiel, localité située près de la frontière entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. “Je connais bien Thomas Yampa, c’est un homme compétent. Derrière cette personne affable que vous voyez se cache un homme rigoureux, humain et travailleur“, a dit le ministre.

Pour Thomas Yampa, nouveau directeur de cabinet entrant, le plus “urgent” serait de s’occuper des tâches pendantes que son prédécesseur a laissées.

“Permettez-moi d’exprimer toute ma gratitude aux plus hautes autorités du Burkina Faso, au ministre de l’environnement pour la confiance qui a été placée en ma modeste personne pour me nommer au poste de directeur de cabinet du ministère de l’environnement. Le défi qui se présente à moi, c’est de poursuivre la coordination du cabinet”, s’est réjoui Thomas Yampa, directeur de cabinet entrant.

Au cours de la cérémonie, a eu lieu, également, la passation de charges et l’installation de trois autres directeurs. C’est ainsi que Jean Appolinaire Poda a cédé son poste de directeur d’administration et des finances à Pascal Zongo.

Placide Kaboré, ancien directeur des marchés publics, a été remplacé par Wendpanga Thierry Zampaligré. Et enfin, Hortense Evelyne Yelemou, ancienne directrice de la communication et de la presse ministérielle, a été remplacée par Kalfa Ouattara.

Chacune de ces quatre phases a été marquée par un discours du responsable sortant, la lecture de l’acte d’installation, la signature du procès-verbal et du discours du directeur entrant.

Hamadou DIALLO (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *