Amical : les Etalons s’inclinent face au Maroc (0-1)

455 0

Deux matchs, deux défaites pour les Etalons en préparation des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Battus par la Côte d’Ivoire (2-1), les poulains de Kamou Malo ont à nouveau perdu (1-0) face aux Lions de l’Atlas du Maroc le samedi 12 juin 2021.

Un coup franc fatal aux Etalons. Comme lors du match face à la Côte d’Ivoire, c’est sur un coup de pied arrêté que les Etalons encaissent leur but. Achraf Hakimi envoie une frappe puissante qui ricoche sur le bas du montant droit du gardien burkinabè Hervé Kouakou Koffi avant de finir dans les buts.

A retenir. Sur les deux matchs amicaux, Kamou Malo a une certitude, il faudrait travailler les coups de pieds arrêtés. Le but encaissé, les Etalons attaquent sans créer de véritables occasions de but.

Dramane Nikièma (55e min) rate l’égalisation, reprenant d’une demi-volée le ballon dans la surface. Mais la balle est contrée et mise en corner. Cinq minutes après, (60e) Issa Kaboré entré en cours de jeu réussit un centre mal exploité par les attaquants burkinabè qui se gênent sur l’action. Les Burkinabè qui jouent bas ont du mal à trouver des solutions devant la défense marocaine.

Les changements

Le coach Kamou Malo procède à des changements. Dramane Salou remplace Dramane Nikièma, Mohamed Konaté sort pour Mohamed Lamine Ouattara, meilleur buteur du Fasofoot et Sibiri Arnaud Sanou remplace Abdoul Fessal Tapsoba. Cela ne change pas grand-chose au jeu des Etalons qui jouent attentistes et prennent moins d’initiatives et n’inquiètent pas les Marocains.

Les Etalons poussent en deuxième période

Le danger viendra, pendant les dix dernières minutes de jeu avec les entrées de Sibiri Arnaud Sanou et Zakarya Sanogo. Le premier cité anime le flanc droit, bénéficie d’une occasion de but suite à un ballon dévié par Mohamed Lamine Ouattara, il reprend en pleine course le ballon repoussé par le gardien marocain. Eric Traoré est à l’affut au deuxième poteau mais la défense marocaine plus prompte sort le ballon en corner.

A la 82e min Hassan Bandé entré en cours de jeu reprend un ballon sur le côté gauche de la défense mais trouve sur son chemin le gardien marocain qui d’un arrêt reflexe repousse le ballon. Les Etalons pousseront en fin de rencontre sans réussir l’égalisation.

Bien avant, en première période les Burkinabè avaient montré des intentions de prendre le match en main sans y parvenir. La paire centrale Edmond Tapsoba et Issoufou Dayo contient avec sérénité les attaquants marocains sans y parvenir. Les entrées en jeu de Zakaria Sanogo et Hassan Bandé dynamisent l’attaque des Etalons.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *