Africa rugby Cup: Qualification historique et magique des Etalons

572 0

championnat du monde de rugby France 2023. Les Etalons du Burkina Faso se sont qualifiés en battant les Lions indomptables du Cameroun. Le Burkina Faso intègre ainsi le top 12 des meilleures nations du rugby africain.

L’explosion de joie des rugbymen burkinabè à la fin du match de repêchage contre le Cameroun

L’ambiance était festive au coup de sifflet final au Stade du 4 -Août de Ouagadougou pour le dernier match de repêchage de l’Africa rugby, qualificatif pour la Coupe du Monde 2023 en France. Les joueurs, l’encadrement technique, la présidente de la Fédération burkinabè de rugby ont été portés tour à tour en triomphe après son exploit face au Cameroun. Les Burkinabè se sont imposés à la grande surprise 17#13 face aux Lions indomptables du Cameroun.

« Nous rêvions de ça depuis longtemps. Aujourd’hui, cela s’est réalisé. Nous allons rejoindre les 12 équipes qui doivent compétir pour le mondial. Ce soir, ils ont atteint leur objectif. Nous leur disons merci », a affirmé toute heureuse la présidente de la Fédération burkinabè de rugby Rolande Boro à la fin de la rencontre.

Les Etalons rugbymen ont fait preuve de combativité pendant le match.

D’un côté les Etalons qui participaient à leur premier véritable grand tournoi de rugby à 15 souhaitaient réaliser l’exploit de se qualifier lors de ce tournoi de se repêchage. Pour cela, les Burkinabè avaient entamé les préparations de ce tour de repêchage depuis plusieurs mois déjà malgré le contexte de  Covid-19.

De l’autre côté, les Camerounais souhaitaient réintégrer le top 10 du rugby africain après une suspension de presque dix ans. Pour ce retour au haut niveau du rugby africain, les Camerounais se sont également bien préparés et ont bénéficié de renforts de joueurs évoluant en Europe.

Sûrs de leurs forces, les Camerounais vont se faire surprendre par les 15 Burkinabè qui réussissent le premier essai grâce à Ali Papi Traoré. Il réussit une course sur le côté gauche pour aller plaquer le ballon et réaliser le premier essai burkinabè (5-0) après 12 minutes de jeu. Mais les Burkinabè manquent la transformation.

Les Camerounais deviennent nerveux, s’agitent sur le banc et le joueur Moktar Hassan est même expulsé. C’est grâce à un essai de pénalité que les Camerounais réduisent le score (5#3) à la 28e minute. Ce sera le score à la pause.

En réussissant un essai en premier, les Etalons ont gagné en confiance.

Au retour des vestiaires, les Etalons changent de manière de jouer et procèdent par des balles longues, tout en utilisant leur agilité face aux grands gabarits des Camerounais. Ousmane Tioro réussit le deuxième essai burkinabè, Kassoum Démé réussit également la transformation (12#03). Mais les Etalons jouent facile. Ce qui permet aux Camerounais de revenir en réussissant un essai et la transformation (12 # 10). Le match est relancé.

« On a des jeunes qui jouent très bien »

 Les Burkinabè se réorganisent et reprennent l’avantage grâce à un nouvel essai de Adama Démé (17#10). Les Camerounais tenteront tout mais la bonne organisation défensive des Etalons fait barrage aux efforts de l’adversaire. Mais sur une pénalité d’essai, les Camerounais réduisent le score (17#13)  mais sans  parvenir à égaliser. C’est l’explosion de joie au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

Les Etalons ont su rester concentrés quand les Camerounais ont tenté de remonter le score.

« Après notre affiliation à World rugby, c’était notre ambition d’être parmi les 12 meilleurs du continent. Ce n’est pas le gabarit qui compte mais nous avons de valeureux garçons. On a des jeunes qui jouent très bien », estime l’entraîneur burkinabè Maiga. Après cette victoire face au Cameroun, il estime que les Etalons peuvent réaliser une bonne prestation face au pays hôte de l’Africa rugby cup la Tunisie et le Zimbabwe.

« Je suis très déçu parce que nous avons travaillé dur pour gagner ce match. Les gars se sont donnés à fond mais l’arbitrage a été en notre défaveur. On va continuer à travailler. L’adversaire a utilisé nos erreurs pour gagner. Ce sont des fautes de main, des erreurs de positionnement », selon Thomas Mpono, entraîneur de l’équipe du Cameroun.

Les Etalons du Burkina rugbymen sont qualifiés pour les phases éliminatoires de la Coupe du Monde de rugby France 2023. Pour se qualifier, il leur faudrait être finaliste de l’Africa rugby cup, la coupe d’Afrique de rugby, en Tunisie.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *