Côte d’Ivoire: Un engin explosif fait trois morts dans les rangs de l’armée

394 0

L’Etat-major  Général des Armées a annoncé la perte dans ses rangs de 3 militaires suite à la déflagration d’un engin explosif improvisé sur l’axe Tehiri-Togolokaye, localité du nord ivoirien et frontalière au Burkina Faso. Cet incident qui a également fait 4 militaires blessés s’est produit dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 juin 2021. L’armée ivoirienne avait enregistré en début de semaine dans cette même zone, le décès d’un de ses soldats à la suite d’une attaque terroriste.

Dans son communiqué, le chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général de Corps d’Armées Lassina Doumbia a indiqué que cette attaque est survenue au cours d’une patrouille véhiculée de l’armée ivoirienne qui était en reconnaissance. Un véhicule a sauté en roulant sur un engin explosif improvisé. Les faits se sont produits vers 19h ce samedi 12 juin 2021.

Le Nord de la Côte d’Ivoire est familier à ses attaques et soubresauts de groupes terroristes. Avant cette dernière en date, un soldat ivoirien avait trouvé la mort, le lundi 7 Juin 2021 dans la zone même zone, ce qui porte à quatre le nombre de victimes en une semaine.

La Côte d’Ivoire, abrite l’académie internationale de lutte contre le terrorisme. Ce centre dédié à la lutte anti-terroriste a été inauguré ce jeudi 10 juin par le Premier ministre ivoirien Patrick Achi en présence du ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *