Rugby : La joie des Etalons dames malgré la défaite contre le Cameroun (03-35)

410 0

Les Etalons dames ont enregistré leur deuxième défaite dans le tour de repêchage des éliminatoires de la Coupe du monde. Malgré la défaite, les joueuses burkinabè sont satisfaites de la prestation réalisée et gardent espoir pour le futur.

Les rugbywomen burkinabè ont démontré un esprit de combativité pendant le tournoi

Les Etalons dames ont disputé leurs deux premiers matchs d’une compétition internationale. A la clé, deux défaites. Mais, l’espoir est permis pour les Etalons dames battues pour la deuxième fois par les Lionnes indomptables du Cameroun. Il a fallu attendre la fin de la première période pour voir les Etalons réussir une pénalité et inscrire leur premier point dans une compétition internationale de rugby à 15.

Ces points pris ont été célébrés comme une victoire par les joueuses burkinabè face à un adversaire visiblement supérieur dans tous les compartiments que sur le plan physique et technico-tactique. La joie des Burkinabè se justifie par le fait que le rugby féminin est à ses débuts au Burkina Faso. En plus, l’équipe burkinabè est plus habituée à jouer au rugby à 7 plutôt que le 15. Pour les Etalons dames, l’essentiel était de participer mais aussi de montrer un bon visage. Ce qu’elles ont fait.

Les Burkinabè ont quelquefois bousculés les camerounaises

Menés 15 à 00, les Burkinabè réussissent à réduire le score à 15 contre 3. Une nouvelle fois, les filles burkinabè en grande partie des étudiantes ont montré de la combativité, l’esprit d’équipe, de solidarité. Ce comportement réjouit la présidente de la Fédération burkinabè de rugby Rolande Boro.

« Il y a du progrès. On s’attendait à cela même si on savait que cela allait être dur parce que c’est le premier match de rugby à 15 pour nos filles. On a souhaité ce match avec une équipe plus expérimentée afin d’apprendre d’elle. Pour ce match, il y a eu du progrès et nous voyons ce qu’il faut parfaire », a expliqué Rolande Boro dont l’objectif est de faire découvrir la discipline à la gente féminine.

Les Etalons dames doivent encore travailler pour atteindre le haut niveau du rugby africain.

Malgré le score large, le match était compliqué selon la vice-capitaine des Lionnes indomptables : « C’était pas facile. Dès la première période, c’était dur. On n’arrivait pas à respecter les consignes parce que l’adversaire montait véritablement. On n’a pas baissé les bras. On s’est relevé et on a relevé la tête pour s’imposer ». Lors du premier match, les Etalons dames avaient perdu 37 à 00.

Après les dames, les Etalons affrontent les lions indomptables en homme pour une place qualificative. Tous victorieux de leur matchs face au Burundi, le vainqueur de cette rencontre obtiendra son ticket pour Tunisie 2023 qualificatif pour la Coupe du monde 2023.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *