Média : L’Algérie retire son accréditation à France 24 après la législative du samedi 12 Juin

328 0

Les autorités algériennes reprochent à la chaîne de télévision française «le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation». Cette décision survient au lendemain de la législative algérienne qui, selon les observateurs, a été marquée par un important taux d’abstention.

Alger avait le 13 mars dernier adressé « un dernier avertissement avant retrait définitif » de son accréditation à la chaîne d’informations française France 24 et ce, à la suite de la « couverture des marches du vendredi », allusion faite aux manifestations du Hirak, le mouvement populaire de contestation du régime.

En fin de compte, les autorités algériennes ont décidé du retrait pur et simple de son accréditation en raison de son « hostilité manifeste et répétée », a fait savoir ce dimanche 13 juin 2021, le ministère de la communication à travers son porte-parole Ammar Belhimer qui a, par ailleurs, relevé « le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie ».

La faute capitale serait venue de la couverture le samedi 12 Juin dernier de la législative en direct d’Alger et des commentaires qui l’ont accompagnée.

Les responsables de la chaîne France24  ont marqué leur étonnement « de ne pas avoir reçu d’explication » sur cette sanction et estiment que « la couverture de l’actualité algérienne se fait dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté », dans un message lu à l’antenne.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Lemonde.fr



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *