Secteur « Environnement, Eau et Assainissement » au Burkina : Les acteurs en conclave

231 0

Les acteurs réunis autour du secteur de planification « Environnement, Eau et Assainissement » ont tenu une rencontre ce mardi 15 juin 2021 à Ouagadougou. Le but c’est de faire le point sur les performances globales de la mise en œuvre des projets et programmes de développement du secteur.

La session 2021 de l’assemblée sectorielle des projets et programmes de développement du secteur ‘’Environnement, Eau et Assainissement’’ a eu lieu ce mardi 15 juin 2021 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de l’eau et de l’assainissement, Ousmane Nacro, par ailleurs chef de file du secteur. Ces assemblées ont été institués en vue d’améliorer l’efficacité des projets et programmes pour un meilleur impact sur le développement.

Pour les années 2019 et 2020, ce sont au total 25 projets et programmes de développement qui ont été évaluées sur la base de critères et d’indicateurs de performance en lien avec l’efficacité et la bonne gouvernance.

Les résultats de la répartition des projets et programmes mis en œuvre ont été jugés « assez satisfaisants dans l’ensemble », selon le ministre de l’eau et de l’assainissement, Ousmane Nacro.

« La contreperformance de certains projets s’explique par, non seulement le contexte sécuritaire et sanitaire défavorable à la réalisation des travaux dans les zones d’intervention, mais aussi par la défaillance de certaines entreprises en charge des travaux et les difficultés dans la chaine de passation des marchés et dans l’obtention des Avis de non-objection (ANO) des bailleurs de fonds », a laissé entendre le ministre.

Il a exhorté l’ensemble des participants à tenir des débats ‘’francs et constructifs’’ en vue de parvenir à des conclusions pertinentes à même d’impulser une dynamique positive et fructueuse dans l’exécution des projets et programmes.

En rappel, le secteur de planification « Environnement, Eau et Assainissement » regroupe le ministère de l’eau et de l’assainissement, celui de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique et le ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville.

Sanata GANSAGNE (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *