Journée Mondiale de Lutte contre la Désertification et la Sécheresse : Le message du ministre de l’environnement

370 0

Ceci est la déclaration de Monsieur le Ministre de l’Environnement, de l’Économie Verte et du Changement Climatique à l’occasion de la commémoration de la Journée Mondiale de Lutte contre la Désertification et la Sécheresse.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

La Journée Mondiale de la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse est célébrée chaque année le 17 juin. Cette année, elle s’inscrit dans la dynamique d’un investissement dans des terres saines pour une reprise verte. A cet effet, protéger et restaurer la nature est un atout économique pour le redressement post COVID-19. Au moment où les pays allouent des sommes importantes pour répondre aux impacts économiques de la COVID-19, ils ont l’opportunité d’investir dans ce capital naturel.

En effet, les investissements sobres en carbone et résilients aux changements climatiques génèrent des avantages économiques beaucoup plus élevés que les investissements dans les infrastructures traditionnelles et les combustibles fossiles. Les solutions fondées sur la nature constituent un élément clé d’une approche verte qui contribue à la reprise économique en créant des emplois à court terme, en soutenant la croissance économique à moyen terme et en offrant des avantages à long terme pour la durabilité et la résilience. Au moment où nous faisons face aux impacts immédiats de la COVID-19, nous ne pouvons pas affaiblir davantage les bases de nos écosystèmes environnementaux qui sous-tendent nos économies et notre développement durable. Au contraire, nous devons nous tourner vers un avenir plus résilient pour tous.

Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes,

La commémoration de la Journée Mondiale de la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse est placée cette année sous le thème « Restauration-Terres-Reprise ».

Ce thème interpelle les gouvernements et leurs partenaires qu’ils peuvent tirer pleinement parti de cette opportunité dans leurs efforts de récupération post-COVID-19 en intervenant dans les cinq domaines d’action pour la restauration des écosystèmes et le développement des économies. Pour y parvenir, il s’agira de :

  1. Restaurer les terres agricoles pour générer des retombées économiques ;
  2. Restaurer les forêts pour créer des emplois ;
  3. Tirer parti des programmes existants pour l’emploi ;
  4. Intégrer l’économie et la gestion de l’environnement dans les politiques, programmes et projets ;
  5. Gérer et protéger les espaces naturels.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

Cette démarche a non seulement l’avantage de relancer la croissance économique, mais elle est également essentielle dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques et la perte de la biodiversité.

Pour appuyer une reprise économique sur le long terme, nous devons jouer un rôle essentiel pour façonner l’avenir en réduisant au maximum le poids du fardeau économique et environnemental que pourraient subir les futures générations si rien n’est fait.

Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes,

C’est dans cette dynamique, que le Burkina Faso s’est engagé à restaurer 5,16 millions d’hectares de terres dégradées, d’ici à 2030 dans le cadre de la Neutralité en matière de Dégradation des Terres (NDT), créant ainsi des emplois verts pour une relance économique.  

Cette année, la journée mondiale de l’environnement célébrée le 05 juin 2021 a été marquée par le lancement de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes. Pour marquer notre adhésion et notre soutien à cette initiative mondiale, j’invite les Burkinabè à planter des arbres dans des espaces sécurisés, créer des espaces de conservation, reverdir nos villes, aménager des jardins polyvalents et protéger nos forêts.

J’adresse mes sincères remerciements aux acteurs du secteur public et du secteur privé, des collectivités territoriales, de la société civile, aux communautés locales ainsi qu’aux partenaires techniques et financiers pour les efforts développés en matière de restauration des terres dégradées dans notre pays.

Je souhaite à toutes et à tous une bonne célébration de la Journée Mondiale 2021 sur la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse.

Je vous remercie

       Siméon SAWADOGO

                                                                                                Officier de l’Ordre de l’Etalon



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *