Gaoua : Un cross populaire pour annoncer les couleurs de la Journée mondiale du donneur de sang

En prélude à la journée mondiale du donneur de sang prévue pour le 19 juin 2021 à Gaoua, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a organisé un cross populaire ce vendredi 18 juin 2021 dans la région du Sud-Ouest.

C’est à travers un cross populaire sur une distance de 2,4 km pour terminer par une séance d’aérobic que le ministre de la santé et les autorités régionales ont arpenté les artères de la ville pour donner le top départ de la célébration de la journée mondiale du donneur de sang.

En effet, cette activité vise à annoncer les couleurs de la journée mondiale du donneur de sang prévue pour le samedi 19 juin 2021 dans la région du Sud-Ouest sous le thème « la sécurité du sang sauve des vies ».

Le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a souligné que la pratique du sport améliore la qualité et l’espérance de vie.

« L’objectif visé c’est la promotion de la santé. C’est de dire à tout le monde que la pratique du sport permet d’améliorer la qualité de vie et surtout l’espérance de vie. Celui qui veut vivre longtemps, il pratique du sport. La pratique du sport permet de prévenir beaucoup de maladies chroniques telles que l’hypertension, le diabète et bien d’autres maladies en rapport avec le cholestérol. Je vous encourage à pratiquer du sport au-delà de cette journée », a-t-il lancé.

…nous sommes ici, mais on ne sait pas demain qui aura besoin du sang parmi nous…

Egalement, il a fait savoir que cette journée permet de rendre un hommage au donneur de sang. «Je voudrais que demain nous puissions rendre hommage au donneur de sang. Nous puissions encourager les donneurs à continuer de donner leur sang et créer la demande pour une mobilisation communautaire en faveur du sang. Car nous sommes ici, mais on ne sait pas demain qui aura besoin du sang parmi nous et pour en recevoir il faut déjà savoir donner », a souligné Pr Charlemagne Ouédraogo.

une séance d’aérobic
Une séance d’aérobic

Aussi, le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Emmanuel Zongo, a précisé que ce cross vise à inciter toutes les populations  « aà ce geste très salutaire qui est de donner son sang parce que ça permet de sauver toujours des vies ».  

La directrice générale du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), Alice Koumaré,a rappelé que l’une des conditions pour donner son sang c’est d’être en bonne santé.

« Pour être en bonne santé, il faut pratiquer le sport. Le sport permet de se maintenir en bonne santé et d’éviter un certain nombre de maladies comme le diabète et l’hypertension », a-t-elle insisté.

Jules César KABORE

Burkina 24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page