Burkina Faso : Gaoua a célébré la journée mondiale du donneur du sang

384 0

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a célébré la journée mondiale du donneur de sang, ce samedi 19 juin 2021 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest. Une journée pour magnifier les donneurs de sang bénévoles sous le thème « La sécurité du sang sauve des vies ».

Le 14 juin de chaque année, le monde entier marque un arrêt pour rendre un hommage aux donneurs de sang bénévoles. Le Burkina Faso a célébré cette journée en différé ce samedi 19 juin 2021 à Gaoua dans la région du Sud-Ouest.

Le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a rappelé que cette journée permet  de rendre un hommage aux donneurs de sang volontaires et bénévoles du Burkina Faso.

Une vingtaine de personnes ont reçu des distinctions

« Ce geste combien essentiel et noble que posent les donneurs de sang, sans contrepartie aucune, mus par la seule volonté de permettre la continuation de l’œuvre du créateur, qu’est la vie, est une dimension essentielle pour garantir à tous, une offre de soins de santé de qualité, constituant ainsi un soubassement solide d’un système national de santé efficace et équitable », a-t-il souligné.

L’édition 2021 de la journée mondiale du donneur de sang est célébrée sous le thème « La sécurité du sang sauve des vies », et est accompagnée d’un slogan « Donnez le sang pour faire battre le cœur du monde ».

« Ce thème, très évocateur, met en exergue la nécessité de construire un système transfusionnel sécurisé, à partir de donneurs de sang fidélisés. Dans cette perspective, le recrutement et la fidélisation des donneurs de sang est la pièce maîtresse de la chaîne transfusionnelle, en l’absence de laquelle tous les autres efforts voient leurs effets annihilés, et la couverture effective des besoins, une vaine quête », a affirmé le ministre de la santé.

« Si on est en bonne santé ont doit s’empressé de donner son sang »

Alors dans cette même lancée, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, patron de cette journée, a exhorté la population de donner régulièrement son sang.

A l’écouter, tous ceux qui ont la possibilité de donner leur sang doivent le faire car ça sauve des vies. « Si on est en bonne santé ont doit s’empresser de donner son sang. Ainsi, tu as contribué à sauver une vie », a-t-il déclaré.

En outre, le président de la Fédération des associations de donneurs de sang Bénévoles du Burkina (FADOSAB), Jean Bosco Zoundi, a relevé l’importance de cette journée pour sa structure.

« Cette journée est d’une importance capitale pour nous, car c’est la journée choisie par le monde entier pour reconnaitre et magnifier le mérite des donneurs de sang. Le slogan de cette journée est « Donnez votre sang pour faire battre le cœur du monde ». Ce message souligne la contribution essentielle des donneurs de sang qui permettent que le cœur du monde continue de battre en sauvant des vies et en améliorant l’état de santé d’autres personnes. En effet, un donneur fidélisé est une mine d’or, car il est une source d’approvisionnement en sang de qualité », a-t-il fait savoir.

Lire également👉Gaoua : Un cross populaire pour annoncer les couleurs de la Journée mondiale du donneur de sang

Toutefois, Jean Bosco Zoundi a relevé certaines difficultés qui ralentissent leur élan. Il s’agit notamment du renouvellement du matériel roulant et du matériel de collecte mobile du CNTS qui est vétuste et amorti. Aussi, il a demandé au ministre de la santé d’accorder quelques avantages aux donneurs de sang bénévoles surtout des exemptions sur les frais d’examens et d’hospitalisation.

En plus, dans le cadre de ses missions le centre national de transfusion sanguine (CNTS), au cours de l’année 2020, a décerné des distinctions à des acteurs qui se sont illustrés positivement par leur engagement et leur abnégation. Il s’agit, entre autres, des meilleurs donneurs de sang, des meilleures organisations évoluant dans le domaine et le meilleur centre de transfusion. Ainsi, une vingtaine de personnes ont reçu des distinctions.

Le dépôt préleveur et distributeur de produits sanguins (DPD/PS) de Gaoua a été inauguré

Par ailleurs, à l’occasion de cette journée, le dépôt préleveur et distributeur de produits sanguins (DPD/PS) de Gaoua été inauguré.

La directrice générale du CNTS, Dr Alice Koumaré, a expliqué que le DPD/PS de Gaoua été construit dans le but de résoudre le problème de la disponibilité des produits sanguins de qualité dans les formations sanitaires, auparavant ravitaillés en sang par le centre de transfusion sanguine de Bobo-Dioulasso.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *