Burkina Faso : C’est parti pour les activités du FESPACO 2021

438 0

La 27ème édition de la biennale du cinéma africain se tiendra 16 au 23 octobre 2021. A 4 mois de ce rendez-vous, le ministère de la culture, des arts et du tourisme a procédé au lancement des activités du Festival Panafricain du Cinéma de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO). Dans un contexte marqué par une double crise sanitaire et sécuritaire, la tenue de cette édition a pour objectif de démontrer la résilience du cinéma face aux nombreuses difficultés qui assaillent le secteur. Le lancement desdites activités est intervenu ce lundi 21 juin 2021 à Ouagadougou.

C’est connu de tous, la 27ème édition du FESPACO se tiendra du 16 au 23 octobre 2021. Mais en attendant cette date tant attendue, les activités entrant dans le cadre de la célébration du cinéma africain ont été officiellement lancées. Pour l’édition de 2021 de la biennale du cinéma, le Sénégal a été choisi comme pays invité d’honneur. Selon la ministre en charge de la culture, Elise Thiombiano, le choix du pays de Léopold Sedar Senghor n’est pas vain.

Pour elle, le Sénégal a été le premier pays à apporter son soutien (financier) pour l’organisation du FESPACO dès sa nomination. En plus de cela, l’expertise du Sénégal est également la bienvenue pour réussir cette organisation. Pour le délégué général du FESPACO, le palmarès du Sénégal a été d’un grand rôle dans sa sélection comme invité d’honneur.  

Le lancement des activités du FESPACO a été également l’occasion pour le département de Elise Thiombiano de procéder à la découverte du visuel. Après le cinquantenaire de la biennale, le visuel choisi pour cette 27ème édition est une composition d’artistes plasticiens, peintres et de cinéastes. Il représente une femme (Yennega) montrant la voie à suivre.

Selon le délégué général du FESPACO, Moussa Alex Sawadogo, la présente édition met un point d’honneur à la création. Une raison qui expliquerait selon lui qu’il y ait un visuel assez créatif. « Je pense que c’est le bon moment pour mettre ça en exergue », a-t-il lancé.

Revenant sur les préparatifs, la ministre a indiqué que des efforts sont en train d’être consentis pour réussir l’évènement. Pour le délégué général du FESPACO, des techniques ont été mises en place pour aborder les partenaires. Selon ses propos, le FESPACO sera le 1er festival de cinéma à se tenir sur le continent africain après le festival de Canes en France. Canes se présente alors comme une opportunité pour les premiers responsables de convaincre et ramener des partenaires pour le FESPACO.

Pour cette 27ème édition placée sous le thème “Cinéma d’Afrique et de la Diaspora : Nouveaux regards, nouveaux défis”, c’est 1132 films qui ont été enregistrés et qui sont en cours d’étude. Rendez-vous est alors pris pour fin juillet 2021 pour connaitre la programmation officielle. Pour la compétition officielle de cette édition, les genres pris en compte sont la fiction, le documentaire (long métrage), le court-métrage (fiction et documentaire), la série TV, les films d’animations et les films des écoles de cinéma.  

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *