Basketball management award : Le trophée pour l’équipe de NGB

221 0

New génération basketball (NBC) a créé la surprise en remportant la première édition du Basketball management award. L’équipe de la nouvelle génération a battu l’AS SONABHY 50 à 48 le mercredi 2 juin 2021.

Les deux équipes ont ne se sont pas faits de cadeau.

Le basketball au service de l’entreprenariat et de l’éducation. Telle est la vision de Pascal de Basketball and management award (BMA) dirigée par Pascal Tchadjou, venu de la France. Cette idée a guidé l’organisation de la première édition du Basketball and management award dont la finale s’est disputée le mercredi 2 juin 2021 sur le plateau Omnisport de l’AS SONABHY à Ouagadougou. En finale, l’AS SONABHY, une équipe expérimentée et plusieurs fois championne du Burkina Faso affrontait celle New generation basketball (NGB), une équipe jeune, nouvellement créée.

Les joueurs de l’AS SONABHY prennent les devants dès le premier quart-temps et enfilent les points devant une équipe de NGB qui a du mal à se retrouver sur le terrain. Le premier quart-temps est en faveur de l’AS SONABHY qui l’emporte  22 contre 11. A partir du deuxième quart-temps, l’équipe de NGB change de visage et commence à refaire son retard pour s’imposer (28-27) à la mi-temps.

NGB ne lâche pas prise

Le réveil de l’AS SONABHY était attendu à la reprise. Mais les joueurs de NGB plus fougueux montrent plus de combativité sur leurs adversaires et emportent le troisième quart-temps (41-39). Le quatrième est âprement disputé et c’est jusqu’à la dernière seconde que NGB finit par s’imposer avec un point d’écart (46-45) sur un dernier panier à deux points à deux secondes de la fin.

« C’est une question de confiance. On était déjà fatigué avec des joueurs qui sont tous des élèves et des étudiants. Après, le mental devait suivre et nous avons su battre nos adversaires à l’usure », explique Sylvestre Kokou, l’entraîneur de NGB.

La SONABHY et la FEBBA s’engage à travailler main dans la main pour le développement du basketball.

Abattu par cette défaite, l’entraîneur de l’AS SONABHY Ismaël Sana estime que ses joueurs ont négligé leur adversaire : « Etant des vétérans, on a pris les adversaires à la légère. On a voulu économiser nos joueurs parce qu’on a joué ce matin alors que nos adversaires sont plus frais et plus jeunes. En plus, on n’avait pas assez d’entraînement. On espérait reposer nos cadres et ils ont réussi à nous rattraper », a confié Ismaël Sana l’entraîneur adjoint de l’AS SONABHY.

Satisfaction du promoteur

Le promoteur du tournoi Pascal Tchadjou s’est réjoui de la réussite de cette première édition de cette compétition qui entend promouvoir l’entreprenariat des jeunes par le basketball et l’éducation. « C’est une édition réussie et cela nous apprend de plus et nous allons tout faire pour améliorer les éditions à venir. Cette édition dans un pays où je ne suis jamais venu pour tout ce que le président de la fédération et les partenaires ont essayé de mettre en place avec ce que notre partenaire à mis en place, l’OM Strasbourg, on peut dire que c’est une édition réussie. Pour la finale, il y avait beaucoup d’émotions, il y avait une avalanche d’émotions. On avait deux équipes qui se sont battues pour remporter cette coupe. De notre côté, le comité d’organisation a aimé », a-t-il indiqué.

Selon lui, les partenaires de ce tournoi offrent des opportunités aux joueurs de faire des études à l’étranger à travers des bourses d’études. Les deux finalistes ont reçu chacun la somme de 807 mille francs CFA sous forme de bons de financement de projets. Huit équipes ont pris part à cette compétition qui a débuté le 31 mai 2021. Un tournoi similaire est prévu en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Mali et au Bénin.

Le président de la Fédération burkinabè de basketball (FEBBA) Souleymane Yaméogo dit Yamsoul et la SONABHY ont signé un partenariat afin de contribuer au développement du basketball burkinabè qui connaît des difficultés organisationnelles depuis quatre ans.

« Depuis toujours, la SONABHY s’est investie dans les sports de main principalement dans le handball et le basketball. Nous avons été préoccupés par la situation de la fédération burkinabè de basketball (FEBBA) nous avons voulu accompagner le nouveau président, issu de nos rangs pour relancer le basketball », a expliqué Hilaire Kaboré, le président de la SONABHY. Selon Souleymane Yaméogo, ce partenariat va contribuer à faire avancer cette discipline au Burkina Faso



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *