Burkina Faso : Eddie Komboïgo s’imprègne des difficultés de l’administration publique

404 0

Le ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale a reçu ce mardi 22 juin 2021, à son cabinet à Ouagadougou, une délégation du Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP). L’objectif de cette rencontre était de visiter les nouveaux locaux du cabinet du ministère et de s’imprégner des difficultés que l’administration publique burkinabè rencontre au quotidien.

Le diagnostic établi sur l’organisation et le fonctionnement de l’administration publique burkinabè a conduit le ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale à soumettre au gouvernement un projet de réforme. Sur autorisation de ce dernier, lors du conseil des ministres du 18 septembre 2019, cette réforme s’est bâtie autour des solutions telles que la simplification, la dématérialisation et l’automatisation des procédures administratives mais aussi la création d’un guichet unique de traitement des actes de carrière des agents publics.

Selon le ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, le Pr Seni Ouédraogo, « l’environnement du service public au Burkina Faso se caractérise aujourd’hui par une exigence de plus en plus accrue des usagers qui veulent un service public de qualité et à moindre coût, mais aussi des agents qui exigent des changements dans leurs conditions de travail. Dans ce contexte, il est impératif que l’administration publique se repense, se reforme et se repositionne pour servir de locomotive de changement vers plus de qualité et plus de performance ».

Au cours de cette rencontre, il a été question pour le CFOP, Eddie Komboïgo, de « prendre connaissance » des contraintes qui sont liées à la conduite du changement dans la mise en œuvre des politiques publiques, de visiter les nouveaux locaux du cabinet du ministère de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, de s’imprégner des travaux déjà abattus au sein du ministère et de proposer des solutions d’accompagnement.

A travers cette visite, le CFOP dit être content de voir un engagement fort à tous les niveaux. « Je suis content de voir des inspecteurs eux-mêmes montrer l’apport, mais cela demande une rigueur et un engagement fort à tous les niveaux, tous les acteurs, les partenaires, les ministères et ceux du secteur privé. Il y’a un gros travail qu’il faut faire», a fait comprendre Eddie Komboigo.

Il faut noter que le ministère de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale est le premier ministère que le CFOP a visité depuis son arrivée à la tête de l’opposition.

Wendyam Kady Melica BELOUM (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *