Burkina Faso : Sortie officielle de la fanfare Cœur immaculé de Marie de Dassasgho

521 0

La fanfare  de la chorale Cœur immaculé de Marie de Dassasgho a effectué sa sortie officielle le samedi 25 juin 2021 à Ouagadougou. Cette sortie a été commémorée sous le thème « Espérance et vie dans ce contexte sécuritaire ».

La fanfare Cœur immaculé de Marie de Dassasgho, née d’un cadre missionnaire pour donner plus de dynamisme, de vigueur à la célébration eucharistique, a, après une formation de 15 jours, effectué sa sortie. Durant ces jours, les pratiquants ont été initiés à appréhender toutes les techniques en matière de pratique des instruments de cuivre de technique dont  lire les notes, le solfège, travailler sur l’harmonie, le jeu d’ensemble et  solo  devant le groupe.

 Selon Emmanuel Nacoulma, parrain de l’évènement, les sons  produits transmettaient au delà des émotions une spiritualité. « C’est une fanfare jeune en âge  mais, de vrais adultes en production et en résultat. Quand elle exécute des chansons d’église, c’est vraiment de la liturgie. Dans la vie de l’église, la fanfare ne nous rendra que plus fidèle et plus humain comme souhaite le Seigneur », a-t-il affirmé.

Interpréter les œuvres internationales

Selon Jules Mouanga, le formateur, l’objectif de la formation a été d’amener ces jeunes à lire la musique comme les blancs pour pouvoir interpréter les œuvres internationales. « Je les ai poussé à écrire eux même pour pouvoir défendre la culture burkinabè. Les différents instruments qui ont été utilisés sont les trompettes, les bugles, les cornets, les trombones,  les sous aphones et les tubas en plus des instruments de percussions que sont les grosses caisses, les caisses claires, et les tambours », a expliqué le formateur.

Selon l’abbé Pascal Nikièma, patron de la cérémonie, il y a de l’espoir à travers cette fanfare. « Ils m’ont surpris  parce que je ne  les avais jamais vus à l’œuvre. Nous avons tous été témoins de cette belle prestation. Ça nous montre qu’il y a de l’espoir », s’est-ilexprimé en indiquant que  c’est un outil qui sera utilisé par la paroisse pour sa mission d’évangélisation.    

Photo de famille de la sortie officielle de la fanfare Cœur Immaculé de Marie de la paroisse de Dassasgho

Pour Salomon Franck Kiénou, percussionniste à la fanfare Cœur immaculé de Marie de la paroisse de Dassasgho, la formation de 15 jours a été « très » satisfaisante. «  La formation nous a vraiment aidés  à améliorer nos compétences en lecture rythmique. Au niveau des notes de partition, aussi nous avons appris de nouveaux rythmes, de cohésion. Ça a été une autre manière de m’exprimer », a-t-il laissé entendre.

Il est à signaler que la fanfare est disponible à  toute  personne qui en aurait besoin après avoir obtenu une autorisation.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *