Coopération : Le Rwanda va collaborer avec le Ghana et la RDC pour le cacao et l’or

Le Rwanda a décidé de renforcer sa coopération Sud-Sud avec des partenaires issus du continent africain. C’est dans ce contexte que le Ghana, deuxième plus important producteur de Cacao, lui fournira du cacao biologique transformé. Le pays de Paul Kagamé projette, par ailleurs, installer une usine de formulation au Ghana pour la production de pesticides biologiques à base de pyrèthre en vue de la protection des cultures, l’usage vétérinaire et la santé publique. Les plus grands bénéficiaires devraient être les agriculteurs ghanéens qui verront les coûts de ces produits biologiques connaître une sensible baisse. Autrement, le Rwanda et la République Démocratique du Congo, ont signé le vendredi 25 et le samedi 26 juin dernier, trois accords commerciaux bilatéraux dont celui portant sur la traçabilité dans l’exploitation de l’or.

Le Rwanda et le Ghana vont collaborer pour l’installation d’une usine de chocolat afin de stimuler le commerce et les investissements entre les deux pays. En outre, le Rwanda devrait installer au Ghana une usine de formulation pour la production de produits phytosanitaires. Ariella Kageruka, la cheffe du département du tourisme et de la conversation du Rwanda Development Board a révélé cette information ce samedi 26 Juin 2021 dans le cadre des recommandations des tournées de familiarisation Ghana-Rwanda entre les deux pays.

« Afin de faciliter un accès plus facile aux marchés du Rwanda et du Ghana, nous recommandons l’établissement urgent d’un protocole d’accord entre l’enregistrement des produits et les agences de normalisation des deux pays », a-t-elle déclaré. Le Rwanda et le Ghana ont initié des tournées réciproques de familiarisation pour explorer les opportunités commerciales entre ces deux pays.

Avec la République Démocratique du Congo qui accuse depuis 25 ans de soutenir les groupes rebelles qui déstabilisent sa partie Est, le Rwanda compte bien apaiser leurs relations avec l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi.

Ces deux pays situés dans la partie centrale de l’Afrique après deux jours d’échanges entre le président congolais Félix Tshisekedi et Paul Kagamé du Rwanda, le vendredi 25 et le samedi 26 juin 2021, ont procédé à la signature de trois accords commerciaux bilatéraux.

La présidence congolaise a dans un communiqué informé de la signature d’un protocole d’accord de coopération entre le Congolais Sakima SA (Société aurifère du Kivu et du Maniema) et le Rwandais Dither Ltd pour assurer la traçabilité dans l’exploitation afin de priver les groupes armés des revenus issus de l’exploitation illicite de l’or et ce par la traçabilité de cette pierre précieuse.

Dans ce cadre, la présidence congolaise, par un communiqué de presse, a annoncé que Sakima SA (Société aurifère du Kivu et du Maniema) et l’entreprise rwandaise Dither Ltd ont signé un protocole d’accord de coopération afin de priver les groupes armés des revenus issus de l’exploitation illicite de l’or. A ce sujet, la cellule de communication du président congolais a déclaré à l’AFP « qu’il y aura complémentarité entre les deux sociétés qui vont donc contrôler la chaîne des valeurs à partir de l’extraction par la société congolaise Sakima et le raffinage par la firme rwandaise Dither S.A. (…) Les groupes armés qui tirent des revenus pour financer la guerre avec de l’or ne pourront plus se permettre d’exploiter ou de revendre auprès des acheteurs sur les marchés internationaux ».

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Intellivoire & Agence Ecofin



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page