Situation nationale au Burkina Faso : Ce que dit le MPP

Ceci est une déclaration du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sur la situation nationale.

Le Bureau Exécutif National (BEN), face à la dégradation de la situation sécuritaire dans notre pays, s’est réuni le 26 juin 2021 en session extraordinaire pour apprécier la situation nationale.

Suite à la tragédie de Solhan et à la perte de plusieurs éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), le Parti salue la mémoire des combattants disparus et des victimes civiles, exprime toute sa compassion et présente ses condoléances aux familles affectées ainsi qu’à l’ensemble du peuple burkinabè meurtri. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Parti constate une évolution de la stratégie des terroristes qui s’attaquent de plus en plus aux populations civiles, innocentes pour renforcer la terreur et créer un climat de désarroi dans le but ultime de saper la confiance des populations vis-à-vis de l’Etat.

Dans ce contexte, le Parti salue le message du Chef de l’Etat, Chef Suprême des armées, pour son analyse lucide de la situation et les orientations claires qu’il a donné pour qu’on ne se trompe pas d’ennemis ainsi que son appel aux forces politiques et aux OSC à unir leurs efforts dans un sursaut national pour défendre la mère patrie en danger.

L’urgence sécuritaire recommande de privilégier l’intérêt supérieur de la Nation plus que tout autre considération. Notre pays est victime d’une guerre injuste qui s’est imposée à notre peuple et qui vise à fragiliser la cohésion, le vivre ensemble, in fine, l’unité de la nation burkinabè. La seule réponse digne et responsable doit être celle d’un peuple uni et rassemblé autour de ses valeurs et de son Président.

Aussi, le MPP réaffirme-t-il fortement sa pleine confiance et son entière loyauté au Président du Faso, Son Excellence Roch Marc Christian KABORE et aux institutions démocratiques, républicaines de notre pays. Le parti apporte un soutien sans faille aux efforts et à toutes les actions qui sont entreprises au quotidien, pour réconcilier la nation burkinabè avec elle-même et assurer à terme la paix, la sécurité et un développement durable au profit du plus grand nombre.

Pour le MPP, le dialogue politique, initié par le Président du Faso, conformément à nos valeurs et traditions républicaines est un cadre idéal de concertation et de mutualisation des idées sur des sujets d’intérêt majeur pour notre pays. Pour ce faire, le MPP soutient l’appel du Président du Faso au sens de la responsabilité des uns et des autres et renouvelle sa disponibilité pour poursuivre le dialogue.

Le MPP dénonce fermement et met en garde contre les manœuvres politiciennes qui sous-tendent certaines manifestations dites spontanées. Des agitations pour le moins incongrues et inopportunes, qui, au regard de la situation que vit la patrie, ne sauraient dans aucun cas, constituer une quelconque réponse au terrorisme, bien au contraire. Les visées et les velléités putschistes des instigateurs de pareils mouvements sont évidentes et manifestes.

Le MPP invite les patriotes et les républicains à se démarquer de telles intentions aventuristes et appelle la classe politique responsable et les populations à faire bloc derrière le président du Faso et le gouvernement car c’est dans un sursaut unitaire que les Burkinabè parviendront à mettre fin à l’action néfaste du terrorisme dans notre pays.

Le parti soutient fortement le courage et le sacrifice des Forces de Défenses et de Sécurité (FDS) et des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) dans le combat qu’ils mènent au quotidien pour la survie de notre patrie. Il lance un appel à la mobilisation de l’ensemble de notre peuple pour vaincre le terrorisme.

DEMOCRATIE – EGALITE – PROGRES

Ouagadougou, le 28 juin 2021

Simon COMPAORE

Président du MPP



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page