Droit des femmes et des filles : Un recueil de textes juridiques pour guider les acteurs

Amener les femmes et les filles à jouir de leurs droits, c’est l’objectif recherché par la communauté d’Action pour la Promotion de la Santé sexuelle et Reproductive au Burkina Faso (CAPSSR-BF). Et pour y arriver, elle met en œuvre un projet d’aide à la prévention, à la réduction des violences faites aux femmes et aux filles. Dans le cadre dudit projet, la communauté a fait sortir un recueil de texte juridique qui a été soumis à la validation des membres ce jeudi 1er juillet 2021 à Ouagadougou. 

La défense des droits des femmes et des filles, c’est le fer de lance de la CAPSSR-BF. Pour mener à bien sa mission, la communauté a entrepris de mettre en place un recueil de textes juridiques favorables aux femmes. Elle ambitionne ainsi doter les différents acteurs d’outils nécessaires pour défendre les droits des femmes contre tous actes de violences basés sur le genre. 

D’ici à 2023, la communauté entend vulgariser le recueil. Et ce, afin d’arriver à l’intégrer dans la construction  d’un environnement  propice à la lutte contre les violences basées sur le genre. Une fois validé, le document sera traduit en langue nationale Mooré et en support audio. Passée cette étape, le recueil va être dupliqué en 1000 exemplaires (400 en français, 300 en mooré et 300 en support audio) pour une large diffusion.

Les recueils dans les différentes versions seront par la suite acheminés dans les zones d’intervention du projet que sont Ouahigouya, Yako, Tanghin Dassouri, Komsilga et Pabré. Selon Habibou Kabré, militante des droits des femmes et des filles, le projet d’aide à la prévention, à la réduction des violences faites aux femmes et aux filles vise entre autres à renforcer les capacités des acteurs, renforcer le plaidoyer et la réalisation d’activités de sensibilisation pour la promotion des droits des femmes. Il a une durée de vie de 3 ans. 

Pour Habibou Kabré, la participation des différents acteurs témoignent de l’importance de la problématique. Selon ses propos, le recueil est une vue d’ensemble  des différents instruments qui protègent les droits des femmes au Burkina Faso. « Le document pourra servir de base au sein des communautés pour communiquer avec la population à la base sur les instruments juridiques qui peuvent les protéger en cas  de violation de  leurs droits », a-t-elle dit.

Il faut noter que ces textes ont été établis sur la base des textes  ratifiés par le Burkina au plan national, régional et  à l’international qui protègent les droits de la femme et de la  jeune fille.

Joël THIOMBIANO  (stagiaire)

Burkin24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page