Promotion de l’Art et l’Industrie Culturelle : Des étudiants et stagiaires en font leur combat

475 0

L’Association Convergence des Étudiants et Stagiaires pour la Promotion de l’Art et l’Industrie Culturelle a procédé au lancement de ses activités ce samedi 3 juillet 2021 à l’UFR/SJP à Ouagadougou. 

Une jeune association d’étudiants a vu le jour en mars 2021 et ambitionne œuvrer à la promotion des arts et des industries culturelles au sein des universités du Burkina Faso. Pour le lancement de ses activités, l’association a été parrainée par l’ancien Ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango. Ce dernier n’a pas caché sa fierté à l’endroit de ces jeunes.

Voir des jeunes étudiants comprendre ces grands enjeux de l’Afrique, du Burkina Faso, je ne pouvais qu’être de leurs côtés. Mais surtout les encourager parce que, ce qu’ils viennent d’entamer est une œuvre gigantesque (…). Ils doivent être fiers d’emboîter les pas de Joseph Ki Zerbo, Cheick Anta Diop.

Le grand défi des Africains, ils peuvent en rire… Aussi longtemps que les politiques ne comprendront pas que la culture doit être au fondement de toute initiative en matière de politique publique, il n’aura jamais de développement. Nul part au monde, et je mets quiconque au défi de me prouver le contraire, je n’ai vu un seul pays se développer dans la culture des autres. (…)“, a affirmé Abdoul Karim Sango.

L’association qui prône la culture africaine en milieu universitaire a, à sa tête, Donald Nagalo. “Cette association se veut un cadre d’échange intergénérationnel entre les jeunes de sorte à ce que la jeunesse puisse comprendre que notre culture est une base fondamentale pour notre éducation“, a expliqué Donald Nagalo. 

Le président de l’association a également fait savoir que des séances de formation d’initiation, et d’échange intergénérationnel, seront au programme des activités. Et pour marquer le début de ces activités, un panel s’est tenu ce jour.

À travers ce panel qui a eu pour thème, “la promotion de la culture africaine, un levier pour la construction d’une société plus responsable“, les participants seront initiés notamment sur l’importance des valeurs culturelles.

Irmine KINDA

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *