Burkina Faso : Six nouveaux ambassadeurs accrédités

589 0

Le Président du Faso, Roch Kaboré, a reçu ce mardi 6 juillet 2021 à Kossyam, six nouveaux ambassadeurs venus lui présenter leurs lettres de créance.  

Ce sont six nouveaux ambassadeurs qui sont venus présenter leurs lettres de créance au Président du Faso. Misitura Abdulraheem est la nouvelle ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République Fédérale du Nigéria auprès du Burkina Faso avec résidence à  Ouagadougou. Diplomate de formation, elle est titulaire d’une Licence en Science Economiques et d’un certificat de l’Académie diplomatique. 

Le Burkina et le Nigeria ont établi des relations diplomatiques depuis 1972. Leur coopération couvre les domaines du transport aérien, de l’économie, de la promotion de l’investissement privé, du secteur de l’information et de la communication, de défense et de la sécurité.

Misitura Abdulraheem, ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République Fédérale du Nigéria, entrant pour présenter sa lettre de créance

A la suite de l’ambassadrice du Nigeria, Nilgün Erdem Ari, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Turquie auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou a également présenté sa lettre de créance au président du Faso. La coopération avec le Burkina Faso a été formalisée le 1er août 2006 avec la signature d’un accord général  de coopération. 

La coopération porte essentiellement sur les domaines tels que militaire, économique, commercial, sanitaire, académique et professionnel, culturel, touristique, de l’éducation et de l’agriculture. Nilgün Erdem Ari est titulaire d’un Master en Économie du département d’économie internationale. Diplomate de carrière, elle a occupé des fonctions diplomatiques de son pays à Rotterdam, Sofia et à Rabat.

La coopération entre le Burkina et le Royaume d’Arabie Saoudite date des  années 1970

Le Burkina et le royaume d’Arabie Saoudite entretiennent des relations de coopération depuis les années 1970. Cette coopération couvre les domaines des infrastructures routières, les barrages et les retenues d’eau. Il fait partie des partenaires stratégiques pour l’opérationnalisation du G5 Sahel.

Son nouvel  ambassadeur Fahad Bin Abdulrahman H. Aldosari est diplomate  de carrière et est diplômé en relations internationales de l’Ecole de diplomatie et de Relations internationales de Genève et d’un Master en Sciences Politiques de l’Université Kong Abdul Aziz de Djeddah.

Il a occupé plusieurs postes au sein des Missions diplomatiques et consulaires saoudiennes dans quatre pays dont le Burkina Faso. 

La coopération du Burkina et de la République d’Indonésie porte sur l’exportation de l’or des produits artisanaux et l’industrie du cuir.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Indonésie auprès du Burkina avec résidence à Abuja Usra Hendra Harahap a aussi présenté sa lettre de créance. Il est titulaire d’un Doctorat en Sciences Politiques et d’un Master en Sciences de l’Université Merdeka de Malang en Indonésie et est haut fonctionnaire des Forces Armés  indonésiennes. 

La coopération entre les deux pays s’est formalisée en 1966 à l’occasion d’une visite d’Etat du président du Faso. Elle est basée sur l’assistance technique notamment pour l’acquisition d’équipements agricoles d’intrants et des techniques de production d’aliments de bétail. Elle porte aussi sur l’exportation de l’or des produits artisanaux et l’industrie du cuir. 

La Mauritanie est engagée activement dans la lutte contre le terrorisme à travers le G5 Sahel. Son nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire avec résidence à Bamako, Ahmadou Ould Ahmedou, est  Ingénieur de Pêche et est titulaire d’une licence et d’une maîtrise en Science Technique. Il est l’actuel ambassadeur de son pays auprès de la République du Mali. 

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire avec résidence à Bamako, Ahmadou Ould Ahmedou présentant sa lettre de créance au président du Faso

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume d’Espagne, Jose Hornero Gomez, a, à son tour, présenté sa lettre de créance au président du Faso.

Il est à noter que le royaume d’Espagne apporte au Burkina son expertise dans le domaine de l’énergie solaire depuis plus de 3 décennies. Juriste de formation et titulaire d’une licence en droit, Jose Hornero Gomez a été affecté dans des ambassades à Malabo, Séoul, Manila, Washington et Caracas, dans les représentations diplomatiques du royaume.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *