Agriculture/Environnement : Heilemariam Dessalegn « satisfait » des investissements de l’AGRA au Burkina Faso

Dans le cadre de sa tournée en Afrique de l’Ouest pour contacter l’impact de l’Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA), sur le système alimentaire, le président du conseil d’administration de ladite institution, Heilemariam Dessalegn, a manifesté un point de « satisfaction » quant aux investissements de l’AGRA au Burkina Faso. A l’occasion, Heilemariam Dessalegn a été élevé au « Titre exceptionnel de la dignité de Grand Officier de l’ordre de l’Etalon » par l’État burkinabè ce mercredi 7 juillet 2021 à Ouagadougou.

L’alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) est une institution panafricaine qui place les petits exploitants agricoles au centre de l’économie croissante du continent. Elle travaille à transformer l’agriculture d’une lutte solitaire pour la survie en une agriculture prospère. Présente dans 11 pays d’Afrique à savoir le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Malawi, le Mali, la Mozambique, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda, AGRA poursuit l’amélioration de la productivité des revenus et de la sécurité alimentaire des petits agriculteurs à travers ces pays.

« L’AGRA a permis la mise en œuvre d’un logiciel de budgétisation »

Présente au Burkina Faso depuis 2006, AGRA a mené des actions sur la formation des acteurs de la recherche pour l’amélioration des semences et de la fertilité des sols. A entendre Heilemariam Dessalegn, AGRA soutient le Ministère de l’agriculture du Burkina Faso sur plusieurs projets. « L’AGRA a permis la mise en œuvre d’un logiciel de budgétisation. Elle a aussi appuyé la mise en place d’un Système de suivi et d’évaluation renforcé avec des tablettes pour une collecte de données mobiles en temps réel et géoréférencées et la réforme du mécanisme de distribution électronique des intrants et équipements agricoles », a-t-il informé.

En outre, Heilemariam Dessalegn a fait savoir que l’AGRA appuie la campagne pluviale 2020-2021 dans les régions des Hauts-Bassins, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Est. « Cela a permis de sécuriser 2270 tonnes d’engrais au profit de 21164 agriculteurs en 2020 », a-t-il cité. La visite de Heilemariam Dessalegn, marquée par des audiences avec les autorités et des visites des centres agricoles du Burkina Faso, lui a permis de constater sur le terrain l’impact sur la transformation structurale de l’agriculture et l’amélioration des conditions de vie.

« Je suis satisfait des actions que j’ai pu constater sur le terrain »

Ainsi donc, les sites de production rizicole et les unités de transformation de Bagré ont été également visités par Heilemariam Dessalegn. Après l’étape de Bagré, Heilemariam Dessalegn s’est rendu à Kossodo pour constater les réalisations de la société « AGROSERV » qui évolue dans la transformation des produits céréaliers.

Il a exprimé sa satisfaction lors de cette visite de 72 heures au Burkina Faso. « Je suis satisfait des actions que j’ai pu constater sur le terrain », a-t-il clamé avec fierté. Pour finir, Heilemariam Dessalegn a été élevé au « Titre exceptionnel de la dignité de Grand Officier de l’ordre de l’Etalon ».

Akim KY

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page