Vaccin contre le Covid-19 : L’artiste musicien Dicko Fils donne l’exemple

457 0

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19, l’artiste musicien, Dicko fils, a pris sa première dose de vaccin Astra Zeneca, ce lundi 7 juillet 2021 à Ouagadougou. Il a fait savoir que ce geste vise à donner l’exemple.

Il est 9H au Centre Médical Urbain de la Patte d’Oie quand l’artiste musicien, Dicko Fils, rentre dans la salle de vaccination. Avec une attitude sereine, il s’installe en face des agents de santé et commence à remplir les formulaires de vaccination. Passé cette étape, l’agent de santé procède à l’administration de la 1ère dose du vaccin à Dicko Fils. Une fois la dose administrée, l’artiste est mis en observation pendant 15 minutes avant d’être libéré. Il a rendez-vous pour sa seconde dose dans deux mois. 

Selon ses propos, c’est pour des besoins de voyage qu’il est venu se faire vacciner. « En tant qu’artiste qui voyage beaucoup, je pense que c’est bien que je me fasse vacciner », a-t-il dit. Il faut noter également que le vaccin est obligatoire pour effectuer des voyages à l’international. Une autre raison qui a amené Dicko Fils devant les agents de santé est l’envie de montrer l’exemple. 

El Hadj Amadou Diande Sodja est venu prendre sa 1ère dose

Pour lui, l’artiste doit être « un exemple pour ses fans ». A travers ce vaccin, il invite alors la population à passer se faire vacciner car dit-il, « ça permet de protéger la population ». A la suite de Dicko Fils, l’homme d’affaires, El Hadj Amadou Diandé Sodja, a également pris sa 1ère dose de vaccin Astra Zeneca. Lui aussi s’est présenté devant les agents santé l’air serein et confiant pour recevoir sa dose. 

En rappel, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, le Burkina Faso a reçu 115 200 doses de vaccin Astra Zeneca le lundi 31 mai 2021. Entièrement volontaire, la vaccination a débuté le mercredi 2 juin 2021.

A la suite du ministre de la santé et du Maire de la commune de Ouagadougou qui ont reçu les premières doses, des personnalités politiques, des artistes, des Hommes d’affaires et d’autres personnes sont passés dans les différents centres de vaccination pour recevoir à leur tour des doses du vaccin Astra Zeneca. 

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

There are 1 comments

  1. Que ceux qui ont le courage de se faire vacciner le fasse. ça n’engage qu’eux.
    Pour ma part, je ne vois pas la nécessité. Si c’est l’ vaccin qui conditionne mes voyages à l’international, alors je ne sortirai plus du Pays des Hommes intègres !
    Trouvez- nous plutôt le vaccin contre le paludisme au lieu de cette coronas pour laquelle je n’ai même pas besoin de prendre un paracétamol pour être guéri ! Et nos vieux soignent ce mal aisément. Que les africains ouvrent les yeux, en particulier nos dirigeants. N’avalons pas tout ce qu’on nous propose. Pourquoi ils ont inventer un vaccin pour l’Afrique et assimilées, et un vaccin pour les occidentaux? Et sous prétexte de; ”je veux voyager””, vous vous faites programmer la mort. Allez-y! Mais n’obligez personne à se faire vacciner: là je m’adresse aux autorités.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *