Volley-ball : L’AS Douanes en maitre incontesté

653 0

L’AS Douanes de Ouagadougou a réalisé le doublé en remportant le championnat national chez les hommes comme chez les filles en battant l’Union sportive des forces armées (USFA) le samedi 3 juillet 2021 à la maison des arts martiaux.  

Scène de joie dans le camp de l’ASFA Douanes après le sacre.

L’AS Douanes reprend son titre de champion du Burkina Faso en volley-ball. Détrônée les deux dernières saisons par l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) et l’AS SONAPOST (aujourd’hui AS Poste), l’AS Douanes qui avait réalisé un triplé dans le championnat entre 2014 et 2017 rêvait de reconquérir son trône. Objectif face à l’Union sportive des forces armées (USFA). L’équipe militaire était également à la reconquête de son trône puisque barré ces dernières années, par l’EFO, l’AS Poste et l’AS Douanes.

Les militaires entament bien le match en inscrivant les trois premiers points lors du premier set (3-0). Mais l’AS Douanes se reprend vite et mène (7-8 et 14-16) lors des deux temps morts techniques de ce premier set remporté par les douaniers (20-25). Les militaires peuvent se rattraper au deuxième set mais manque d’inspiration à tous les niveaux. Les Douaniers sont dominateurs et mène (06-13-). Les réceptions sont mal assurées, des erreurs au filet qui permettent aux douaniers de prendre les devants et remporter le deuxième set sans difficulté (13-25).

L’AS Douanes plus motivée

Le troisième set commence comme il s’est terminé. Les militaires visiblement en manque de fraicheur physique multiplient les erreurs profitables aux douaniers. Ils creusent l’écart aux deux temps techniques (8-1 ; 16-08). Les multiples temps morts sollicités par l’entraîneur de l’USFA n’auront aucun effet dans le jeu de son équipe. Ils ne peuvent empêcher la victoire de l’AS Douanes qui remporte ce troisième set (14-25). Moumouni Gahoué Fayçal est élu meilleur joueur du match.

« Savoir qu’on est champion doublement, le plaisir est plus grand. Ce qui a fait la différence, c’était la concentration des enfants. Ils avaient eux-mêmes besoin de la motivation pour aller chercher cette victoire. Cela fait deux fois qu’on est en finale et qu’on perd. Cette fois, c’était la troisième fois. C’était facile mais d’entrée de jeu, ce n’était pas du donner. Au fil du match, ça a marché », explique Abdramane Tioro, l’entraîneur de l’AS Douanes.

Se mesurer aux  nations africaines

Les militaires ont commis beaucoup d’erreurs comme le reconnaît Séverin Somé : « Ce soir, on a pas pu dérouler notre jeu comme il le fallait. Il y a eu beaucoup de lacunes. Nos services, on n’arrivait pas à mettre l’adversaire en difficulté. On a servi facile. Il n’y a pas eu de bloc ni au niveau de la défense basse aussi. L’équipe adverse en a profité ».

L’AS Douanes a également brillé chez les dames.

Sévérin Somé reconnaît que le manque de fraicheur physique a joué sur les performances de son équipe. C’est également par ce même score de 3 sets à 0 que les filles de l’AS Douanes se sont imposées devant celle de l’USFA. Christine Sanou a été élue meilleure joueuse de la compétition et du championnat.

Le président de la Fédération burkinabè de volley-ball a salué le fair-play et le niveau de la compétition. Il dit espérer que l’année prochaine, les matchs seront encore de meilleures qualités. « Nous avons fait le pari de participer à la Coupe d’Afrique Avec l’aide du ministère et des bonnes volontés, nous allons essayer d’aller concurrencer avec les grandes nations de volley-ball en Afrique », a promis Casimir Sawadogo.

Les deux vainqueurs ont reçu chacun la somme de 700 mille francs CFA, des médailles d’or et le trophée. Les finalistes malheureux ont reçu 400 mille francs CFA en plus des médailles en argent et un trophée.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *