Facebook, YouTube et Twitter poursuivis en justice par Donald Trump

350 0

L’ancien président des États-Unis monte au front après avoir été banni des plateformes sociales.

Suite à la prise du Capitole, Donald Trump a été banni de plusieurs plateformes sociales. Le 45ème président des États-Unis ne compte pas en rester là.

Lors d’une conférence de presse tenue le 7 juillet 2021 dans un club de golf du New Jersey, il a annoncé qu’il portait plainte contre Twitter, Facebook et YouTube, ainsi que contre leur PDG respectifs (Sundar Pichai, Mark Zuckerberg et Jack Dorsey), rapporte le média américain CNBC. De leurs côtés, les représentants de Twitter, de Facebook et de Google n’ont pas encore fait de commentaire. 

En rappel, le 6 janvier 2021, alors que Donald Trump organisait un rassemblement à Washington pour « exiger la transparence et protéger l’intégrité des élections », il encourageait dans le même temps ses partisans à marcher vers le Capitole pour faire entendre leur colère.

La situation a néanmoins rapidement dégénéré : Le Capitole, emblème sacré de la démocratie américaine, a été violemment envahi par des centaines de manifestants pro-Trump. L’affaire s’est soldée par cinq morts, dont un officier de police. Les réseaux sociaux avaient rapidement réagi en bannissant les comptes de l’ancien président des États-Unis.



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *