Burkina Faso : La Confédération Nationale des Acteurs de l’Economie Informelle a un nouveau bureau exécutif

672 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

La Confédération Nationale des Acteurs de l’Economie Informelle du Burkina Faso (CNAEI-BF) a tenu, ce samedi 10 juillet 2021, son assemblée générale constitutive à Ouagadougou. Au cours de la cérémonie, un nouveau bureau exécutif a été présenté.

Le monde informel occupe une « grande » place dans l’équilibre socioéconomique du Burkina Faso. Il apparait comme celui créant plus de l’emploi et participe à la diminution du chômage. Selon le président du comité d’organisation, Boubacar Kouanda, cette confédération qui réunit des fédérations et des unions a été mise en place pour booster un tant soit peu les intérêts moraux et financiers des acteurs de l’économie informelle. A l’entendre, le monde informel est en pleine mutation et il faut donc structurer et poser les jalons d’une économie informelle performante.

« La seule chose qui puisse faire une différence pour l’avenir est de sortir la petite entreprise de son isolement, en marge de l’économie politique, et de la placer au centre. C’est l’économie informelle qui crée la majorité des emplois de nos jours », a expliqué le président du comité d’organisation.

Pour lui, la seule solution est de faire en sorte que les conditions de travail et procédés appliqués dans les petites entreprises et entreprises informelles s’inscrivent dans un cadre beaucoup plus vaste de croissance économique, de stabilité sociale et de protection sociale reconnue.

Au cours de l’assemblée générale consécutive, le bureau exécutif de la Confédération Nationale des Acteurs de l’Economie Informelle du Burkina Faso (CNAEI-BF) a été constitué et présenté . Ce bureau a pris en compte les acteurs vivant dans les autres villes du Burkina Faso. Au poste de président du bureau exécutif, il a été retenu El Hadj Boubacar Kouanda, secondé par 4 vices présidents. Le secrétariat général sera assuré par Léon Nikiéma. Le nouveau bureau exécutif national compte au total 41 membres.

Le président du comité nouvellement élu a tenu à remercier tous les acteurs du secteur informel pour la confiance placée en lui. Il dit avoir déjà un programme établi afin de parvenir aux objectifs qui ont été fixés.« Le défi de ce nouveau bureau est de lutter à ce que l’informel devienne formel et lutter pour l’intérêt général des acteurs de l’économie informelle. Après l’obtention du récépissé, nous allons nous atteler à la mise en place des bureaux régionaux et provinciaux », a laissé entendre le nouveau président du comité exécutif.

Il faut noter que cette assemblée générale a connu la présence des représentants des acteurs de 11 régions du Burkina Faso ainsi que les représentants des structures comme Coris banque, Safine SA et une délégation de chefs coutumiers.

Flora KARAMBIRI (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *