Burkina Faso : L’opposition politique “satisfaite” des marches des 3 et 4 juillet 2021

536 0

Les organisateurs des marches de l’opposition ont dressé un bilan ce samedi 10 juillet 2021 à Ouagadougou. Le Chef file de l’opposition politique du Burkina Faso, Eddie Komboïgo, a saisi l’occasion pour réagir aux propos de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP).

L’opposition politique du Burkina Faso a dit être “satisfaite” des marches des 3 et 4 juillet 2021 organisées sur l’ensemble du territoire national. Le coordinateur national adjoint des marches, Me Gilbert Noël Ouédraogo, a souligné que 42 provinces sur les 45 ont mobilisé des milliers de Burkinabè ayant compris le sens de leur combat.

«  Des messages pour réclamer la paix et la sécurité ont été transmis aux Hauts commissaires. Seules 3 provinces n’ont pas pu manifester à ces dates pour des raisons, soit de sécurité, soit de coordination. Il s’agit des provinces du Bam, de la Komandjari et des Balés », a-t-il déclaré.

Il a précisé que les populations de ces trois provinces ont décidé de marcher à leur tour ce weekend pour exprimer leur « ras-le-bol par rapport à la situation sécuritaire ».

A écouter le coordinateur national adjoint des marches, la réponse populaire massive à cet appel de l’opposition indique clairement qu’il s’agit d’une question d’intérêt national.

“Si soutenir les FDS et VDP …est une trahison…l’opposition politique assume… cette trahison”

Egalement, l’opposition politique s’est prononcée sur les propos de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) sur la trahison.

« Si soutenir les FDS et les VDP engagés dans la défense de la patrie est une trahison, comme on a pu l’entendre, alors l’opposition politique assume pleinement et entièrement cette trahison. Si demander plus de sécurité pour les populations en détresse est anti patriotique  comme l’ont laissé entendre certaines personnes de la majorité et pas les moindres, l’opposition politique se réjouit que des milliers de Burkinabè aient bien compris le message et, aient assimilé le rôle de l’opposition dans une démocratie », a-t-il répondu.

Quant aux « accusations de déstabilisatrices et de putschistes » faites à l’opposition politique, il a indiqué que ces marches ont été citoyennes et républicaines. « Comme nous l’avons déjà  dit, il y a lieu de penser que l’assassin a peur du gourdin », a relevé Me Gilbert Noël Ouédraogo. En somme, le CFOP a estimé que les marches du 3 et 4 juillet 2021 ont été un franc succès.

Lire également👉Marche de l’opposition, véhicule de 96 millions : La contre-attaque médiatique de la majorité présidentielle

L’opposition politique a réaffirmé sa disponibilité à reprendre le dialogue politique avec pour seule condition que la question sécuritaire y soit inscrite comme la priorité des priorités.

Par ailleurs, le président de l’ADF/RDA s’est prononcé sur l’affaire du véhicule de 96 millions pour le ministère de la culture et la réaction de l’APMP. Il a fait savoir qu’en temps de guerre, les priorités doivent être réorientées.

Amadou Cissé a reçu une moto de la part du CFOP
Amadou Cissé a reçu une moto de la part du CFOP

« Le chef de l’Etat dans son discours dit que le Burkina Faso est en guerre. Pouvez-vous comprendre que dans un pays en guerre, la priorité de ce pays soit d’acheter des 4X4 à 96 millions de FCFA. Si ces 96 millions de FCFA étaient mis à la disposition des VDP, quel travail de protection du territoire on pouvait obtenir comme résultat ? Ce qui nous étonne encore plus c’est que la question a été posée à un sankariste qui s’inspire des valeurs de Sankara. Sankara qui a donné l’exemple en circulant avec des R5. J’ai du mal à comprendre », a relaté Me Gilbert Noël Ouédraogo.

Lors de la marche du 3 juillet 2021 à Ouagadougou, Amadou Cissé, handicapé moteur, avait fait le circuit à l’aide de ses bras. Ce samedi 10 juillet 2021, le Chef de file de l’opposition politique, Eddie Kombiogo, lui a offert une moto.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *