Burkina Faso : Plusieurs présumés terroristes neutralisés, leurs bases détruites

903 0

Les Forces Armées Nationales ont réalisé dans la semaine du 5 au 11 juillet 2021 plusieurs opérations entrant dans le cadre de la sécurisation du territoire national. En effet, elles ont mis hors d’état de nuire plusieurs terroristes, détruit des bases terroristes et récupérés des engins.

Dans la poursuite des opérations de sécurisation du territoire national à travers les activités menées au sein des Groupements de Forces, les Forces Armées Nationales ont neutralisé des terroristes. L’opération “Bélier” menée par les Forces Spéciales (FS) et l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (USIGN) a permis de neutraliser plusieurs terroristes.

Des  opérations de ratissage ont été  également conduites par des unités du groupement. La mission de ces opérations était «  d’intercepter et de neutraliser les terroristes qui tentaient de s’exfiltrer ».  A l’issue, une dizaine de terroristes ont été neutralisés et une dizaine de motos détruites  sur l’axe Kelbo-Taouremba.

Le 5 juillet 2021, une unité du détachement d’Arbinda a découvert deux engins explosifs improvisés lors d’une mission de reconnaissance. «  Les engins ont été neutralisés par une équipe spécialisée du Génie Militaire », lit-on dans le point de la situation hebdomadaire publiée par l’armée.

Suite à l’attaque contre des civils dans le village de Noogo  situé dans la province du Loroum, le 7 juillet 2021, une unité de Titao est intervenue pour secourir les victimes et sécuriser la zone. L’intervention a mis les assaillants en déroute et 2 motos ont été récupérées lors des opérations de ratissage.

Le 8 juillet 2021, à une quinzaine de kilomètres de Mansila, a eu lieu  un accrochage entre une unité du détachement militaire de Mansila et des individus armés. Au cours de cet accrochage, les assaillants ont fui  en abandonnant  l’armement et des moyens roulants.

A l’occasion des examens scolaires, les Forces Armées Nationales ont été déployées du 5 au 11 juillet  2021. Ainsi, les détachements militaires des différents groupements de forces ont assuré l’acheminement des épreuves des examens scolaires dans les centres d’examen et les unités des Forces Armées Nationales sont également engagées dans la sécurisation des examens.

Il est aussi à noter qu’à la date 6 jusqu’au 8 juillet 2021, le Chef d’Etat Major Général de l’Armée (CEMGA), le Général Moïse Minoungou a participé à Abidjan au « débriefing d’une opération tripartite », entre le   Burkina, la Côte d’Ivoire et le  Mali, conduite aux frontières entre les trois pays du 15 au 30 juin 2021. Les CEMGA des trois pays ont, pour l’occasion, fait le bilan de l’opération dénommée «Tourbillon vert». Cette opération,  planifiée par des « officiers d’état-major des trois Armées », avait pour but de sécuriser la zone d’opération et de rassurer les populations.

Les Forces Armées Nationales  conduisent également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations. Elles ont, à cet effet, assuré l’escorte de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est, la sécurisation des travaux d’installation du Backbone dans la région de l’Est et la sécurisation des travaux de bitumage de l’axe Dori-Gorom.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *