première édition de la journée promotionnelle du livre Chrétien (JPLC)

Burkina Faso : Une journée promotionnelle dédiée au livre chrétien

540 0

C’est parti pour la première édition de la journée promotionnelle du livre Chrétien (JPLC) au Burkina Faso du 14 au 16 juillet 2021 à Ouagadougou. Cette initiative vise à faire la promotion des œuvres chrétiennes burkinabè. 

Pour la première au Burkina Faso se tient la journée promotionnelle du livre chrétien (JPLC). Ainsi, durant 72 heures, des œuvres et des productions des Burkinabè seront exposées à l’Eglise AD d’antenne ville à Ouagadougou. La JPLC est l’initiative de Joanna Ilboudo, littéraire chrétienne. Elle a expliqué qu’il s’agit de faire connaitre les livres des auteurs Burkinabè et d’encourager le lectorat à la lecture.

« C’est une première, nous n’avons que trois maisons d’éditions qui sont présentes à savoir les Presses bibliques africaines (PBA), PARAKLETOS et les éditions CONTACT », a-t-elle souligné.

la première édition de la journée promotionnelle du livre Chrétien (JPLC)
La première édition de la journée promotionnelle du livre Chrétien (JPLC)

La promotrice de la journée promotionnelle du livre chrétien a insisté sur  l’importance des œuvres écrites pour l’Eglise chrétienne.  

« Si les auteurs écrivent et que ce n’est pas lu, on n’a pas encore atteint notre objectif. Ma vision personnelle du royaume de Dieu, après avoir été deux fois lauréate du grand prix de la littérature lors des semaines nationales de la culture ( SNC), était de combler le vide qui existait au sein de l’Eglise en offrant aux intellectuels une littérature appropriée et en travaillant à ce qu’un grand nombre de personnes comprennent que nous pouvons gagner des âmes à christ par la page imprimée », a-t-elle indiqué.

Notre prière c’est que l’Eglise de Christ s’investisse dans la lecture 

Hortense Karambiri, représentante du parrain, a salué l’initiative de la  JPLC. Elle a souligné l’importance du livre pour le Chrétien.

« Pour la première fois, on voit un gros plan qui est fait sur les livres chrétiens et qui semblait caché. Les livres constituent un instrument fort pour l’éveil de l’esprit des uns et des autres. C’est à travers la lecture qu’on se cultive, que l’on peut approfondir ce que Dieu dit dans sa parole d’une autre façon. On voit dans les livres comment Dieu communique des révélations à des serviteurs de Dieu qui écrivent cela dans le livre. Tout cela est caché dans les livres. Notre prière c’est que l’Eglise de Christ s’investisse dans la lecture », a-t-elle soutenu.

Cependant, de plus en plus il y a peu d’engouement pour la lecture. Salamata Sawadogo, écrivaine chrétienne, a fait savoir qu’il faut inciter la population à la lecture. 

« Il faut des évènements comme la JPLC pour montrer que la lecture n’est pas démodée et qu’il faut lire. La lecture est importante pour l’éveil de conscience pour grandir dans notre culture et connaitre la culture des autres. Un chrétien du Burkina, sur certains aspects de sa vie ne pense pas comme un chrétien du Bénin par exemple. Pourtant la racine chrétienne, c’est la parole de Dieu, là on ne peut pas dévier. Mais comment nous la vivons, nous pouvons la partager et c’est à travers la lecture que c’est possible », a-t-elle laissé entendre.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *