Burkina Faso : La 1re édition de la compétition « Talents et excellences de la Nation » a tenu ses promesses

L’Association Théâtre Pinal a organisé la grande finale de la compétition dénommée « Talents et Excellence de la Nation (T EX – N) » le samedi 3 juillet 2021 dans la salle du CENASA. Cette première édition qui a regroupé plusieurs dizaines d’écoles avait pour objectif de promouvoir une éducation de qualité à travers la pratique des arts et la culture de l’excellence en milieu scolaire.

Placées sous le thème ‘’une école, une troupe artistique, quelles contributions des activités artistiques et culturelles, à la promotion de la cohésion sociale et de l’éducation des enfants ?’’, les épreuves du concours Talents et excellences de la Nation étaient l’épellation de mots, le calcul rapide, la culture scolaire, la lecture et le conte en langues nationales.

Des élèves du primaire de plusieurs écoles de la capitale ont montré tous leurs talents dans ces différentes disciplines, et les meilleurs ont été récompensés à travers divers lots.

Les lauréats, Kaboré Cheick de l’ABPAM en « top calcul » et Sawadogo Yasmine de l’école saint Baptiste en épellation, ont exprimé toute leur satisfaction d’avoir participé et surtout d’être les meilleurs dans leurs disciplines. Chaque lauréat a reçu un vélo, une tablette éducative et des fournitures scolaires.

Selon l’un des coparrains, Bruno Dipama, cette compétition est une très bonne initiative en ce sens qu’elle révèle les potentialités des scolaires. « Si nous accompagnons ces jeunes filles et garçons, vous verrez qu’il va éclore de grands scientifiques », a-t-il précisé.

Pour la deuxième édition, au moins la participation de trois (03) régions…

Quant au second parrain, Kassoum Compaoré, il pense qu’une telle compétition va davantage donner aux élèves l’envie d’apprendre et  de pratiquer leur culture.

Le président de l’Association Théâtre Pinal, Youssouf Diallo, s’est dit satisfait à la fin de la cérémonie. « Nous sommes assez satisfaits. Satisfaits de l’avoir fait, satisfaits d’avoir fait rêver, pleurer, rire et sourire des milliers de d’enfants », a-t-il confié.

Il est convaincu que les écoles qui ont participé à la compétition adopteront de nouvelles démarches et les enfants auront plus d’engouement dans l’apprentissage. Il peut également se réjouir de l’engagement des partenaires à accompagner l’initiative autant que possible.

 « En termes de perspective, nous souhaitons que la deuxième édition connaisse au moins la participation de trois (03) régions. Et nous prévoyons atteindre les treize (13) régions d’ici 2025 », a expliqué M. Diallo.

Le projet Talents et excellents de la Nation vise à réduire les inégalités sociales, culturelles et scolaires. C’est aussi des cadres de sensibilisation, de valorisation de l’écolier et des enfants à travers la culture de l’excellence et l’encadrement artistique.

Pour terminer, un appel a été lancé à tous les partenaires de l’éducation à soutenir les talents et excellents de la Nation car c’est un canal d’apprentissage continu et d’épanouissement des enfants.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page