Jean-Luc Mélenchon au Mémorial Thomas Sankara : « Nous sommes venus apprendre »

426 0

Le député français, Jean-Luc Mélenchon, en visite au Burkina, était sur le site du mémorial Thomas Sankara, ce dimanche 18 juillet 2021. Le candidat à l’élection présidentielle française de 2022, se réclamant de « Français insoumis », dit être venu apprendre de l’idéal Thomas Sankara.

Arrivé sous le coup de 16 heures à l’ex-Conseil de l’Entente qui abrite aujourd’hui le mémorial Thomas Sankara, Jean-Luc Mélenchon et sa délégation se sont recueillis devant la statue du « Père de la révolution burkinabè » avant de procéder à une visite guidée des lieux. Un arbre a été planté, un acte qui, selon les visiteurs, répond au principe d’écologie politique défendu par Thomas Sankara.

 Après cette étape, Jean-Luc Mélenchon a décliné l’objet de sa visite au « Pays des Hommes intègres ». « Ma présence, ici avec mes camarades, a une signification symbolique qui marque quelle est l’identité politique que nous voulons incarner. Et nous la rattachions au combat sankariste. Nous le faisons avec l’accord de tous ceux qui n’ont pas l’intention de conserver pour eux-mêmes les propriétés de la mémoire de Thomas Sankara. Il est important pour un français qui aspire à des responsabilités nationales de dire : il faut apprendre à venir en Afrique dans une nation africaine, pour dire que l’on vient apprendre », a-t-il déclaré.

« Je suis ici avec une équipe de français insoumis »

À la suite, Jean-Luc Mélenchon a défini son combat avec ses camarades pour l’avancer du dossier Thomas Sankara. « Je suis ici avec une équipe de français insoumis, parlementaires pour certains, à l’initiative du cycle qui vient de connaître une étape aujourd’hui avec notre présence à ce mémorial, à l’initiative de madame Panot. Elle nous a proposé, convaincus tous, de déposer une motion demandant l’éclaircissement des conditions dans lesquelles l’assassinat de Thomas Sankara avec ses camarades avait été possible », a-t-il confié.

Jean-Luc Mélenchon a, dès lors, exprimé son adhésion à l’idéal Thomas Sankara, tout en invitant les participants à avoir un regard d’amitié et de fraternité.  Il a souligné l’insoumission comme l’une des valeurs que Thomas Sankara défendait. « L’insoumission n’est pas un état d’esprit de désordre permanent. L’insoumission c’est le refus de la résignation, de se plier quelle que soit la nature de l’adversité. Thomas Sankara est la haute figure de l’insoumission », a-t-il soutenu.

« Ici nous sommes venus apprendre »

Jean-Luc Mélenchon dit partager les principes d’égalité entre l’homme et la femme, d’écologie politique, de souveraineté alimentaire, de l’auto-organisation populaire, défendus par Thomas Sankara. Cependant, il dit ne pas venir chanter « les mélopées de la nostalgie » de son idole.

Mais plutôt s’inspirer de ces méthodes que Thomas Sankara a rendues possibles. « Ici nous sommes venus apprendre. Et non pas donner de leçon comme trop souvent les Européens sont enclins. Nous sommes venus parce que nous connaissons la personnalité hors du commun de Thomas Sankara et de ses principales indications politiques », a clamé le député français.

Les membres du comité du mémorial ont apprécié la démarche de Jean-Luc Mélenchon. « Apprendre de Sankara, nous pensons que beaucoup de leaders Africains doivent aussi le faire que le président de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Nous pensons que c’est un message fort entre la France et le Burkina. Ça va aussi permettre d’envoyer un message fort aux Français que les peuples burkinabè ne sont pas contre les peuples français. C’est les dirigeants qui ont un problème de pouvoir orienter des politiques qui sont favorables et pour les Français et pour les Burkinabè », s’est exprimé Luc Damiba, secrétaire général du comité mémorial Thomas Sankara.

Il faut noter que, dans le cadre de sa visite au Burkina Faso, Jean-Luc Mélenchon, animera une conférence à l’Université Joseph Ki-Zerbo, le mercredi 21 juillet 2021.

Lire aussi 👉🏿Burkina Faso : Jean-Luc Mélenchon s’inspire du “Balai citoyen”

Akim KY

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *