Burkina Faso : La chorale Marie de l’immaculée de Dassasgho fête son jubilé d’argent

247 0

La chorale Marie reine de l’immaculée a aujourd’hui 25 ans. Un anniversaire qui mérite d’être fêté, selon les membres de cette chorale. Pour l’occasion, un concert a été donné au CENASA le samedi 17 juillet 2021 à Ouagadougou. 

1996-2021, cela fait maintenant 25 ans d’existence pour la chorale Marie reine de l’immaculée de Dassasgho. Une date qui correspond au jubilé d’argent chez les chrétiens. La célébration de cette 25e année s’est faite au rythme des fanfares et de nombreuses prestations de choristes.

« C’était très important pour nous de marquer ces 25 ans d’existence parce qu’en 25 ans, nous avons eu des épreuves, des moments de joie et de peine. Et il était très important pour nous de faire une halte pour marquer la gloire de Dieu », a déclaré Julie Ki, la présidente de la chorale. 

Les activités ont commencé depuis janvier et l’une des plus grandes activités était le concert. Il faut noter également que la chorale marie reine de Dassasgho est à son deuxième album actuellement. « D’ici le mois de septembre nous allons faire sortir notre troisième album », a laissé entendre Julie Ki.

La marraine de la chorale marie reine de Dassasgho, Rose Sanon, a affirmé que « la soirée était belle parce qu’on sentait la présence du saint esprit ». Elle a également expliqué que  les conditions dans lesquelles la chorale a grandi. 

« Les 25 ans de la chorale n’ont pas été faciles. J’étais leur marraine, je les ai suivis jusqu’à ce qu’ils grandissent. Tous mes choristes qui étaient des élèves et des étudiants, aujourd’hui je suis fière parce que beaucoup sont des cadres et il y a toujours leurs enfants et leurs frères dans la chorale. Je suis fière d’eux », a-t-elle laissé entendre.  

Pierre Zida, ancien membre de la chorale retrace les origines de cette chorale : « Elle est issue du groupe charismatique qui priait à l’église de Dassasgho. Quand le père Celestino a décidé de créer la messe du samedi soir, il a demandé à ce groupe de passer le chœur qui les aidait à la communauté. Et à partir de ce moment c’est devenu une chorale ». Il reconnait que la conduite de la chorale n’a pas été de tout repos, mais aujourd’hui il dit être fier car « la relève est assurée », selon ses termes. 

Pour le père Georges Nabolé, représentant le patron de la cérémonie, « le concert était de taille avec les maitres de la musique au service du peuple de Dieu ». Il prie pour que les membres puissent avoir toujours la force et le courage de travailler ensemble main dans la main.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *