Dialogue social au Burkina Faso : 30 nouveaux conseillers installés au HCDS

415 0

La cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du deuxième mandatement des conseillers du Haut Conseil pour le Dialogue Social (HCDS) a eu lieu, ce lundi 26 juillet 2021 à Ouagadougou. Cette cérémonie a connu l’installation des conseillers entrants pour un mandat de trois ans. 

Nommés en mai dernier, les conseillers issus du deuxième mandatement du Haut Conseil pour le Dialogue Social (HCDS) ont été installés et ce pour une durée de trois ans. Cette installation s’inscrit dans le cadre de la session ordinaire du HCDS qui s’étale du 26 juillet au 9 août 2021. Cela marque ainsi le début du mandat des nouveaux conseillers au nombre de 30 issues de la composante présidentielle, patronale et des travailleurs. 

Le président du HCDS, Jean-Marc Domba Palm, a tenu à rappeler le contexte social marqué par des relations professionnelles conflictuelles, la crise sanitaire, et un climat social délétère. Certes, il y a une accalmie, dit-il « mais en tant qu’institution, nous devons privilégier la prévention des conflits sociaux et cette accalmie doit nous inviter à redoubler d’efforts en vue d’apaiser le climat social à défaut de le pacifier entièrement », a-t-il cité.

« La session permettra aux nouveaux conseillers installés de s’enquérir des attributions de l’institution ainsi que de son mode de fonctionnement »

La présente session marquée par l’installation des conseillers entrants, selon Jean-Marc Domba Palm, doit permettre au HCDS de jouer pleinement son rôle en termes de proposition et de recommandation. « La session permettra aux nouveaux conseillers installés de s’enquérir des attributions de l’institution ainsi que de son mode de fonctionnement », a souligné le président du HCDCS.

Il a ensuite noté que cette rentrée est comme une occasion qui permettra à tous les conseillers d’être au même niveau de compréhension sur l’historique de la création du HCDS, sur la notion du dialogue social et sur les techniques de négociation.

Jean Marc Domba a fait savoir que la session sera une tribune de partage d’informations et de réflexions sur les problématiques du moment, notamment sur les réformes annoncées du système éducatif, sur la réconciliation nationale et sur le nouveau Référentiel National et de Développement en cours d’élaboration. 

Les conseillers installés ont reçu chacun une carte de fonction des mains du Pr Séni Ouédraogo, ministre de la Fonction publique et du Directeur du cabinet du président du Faso, Seydou Zagré. Le Pr Séni Ouédraogo a reconnu le mérite des conseillers sortants tout en réitérant la disponibilité de son département à accompagner la nouvelle équipe.

En rappel, le Haut Conseil pour le dialogue social est une institution tripartite qui a pour mission la promotion du dialogue social, le règlement de conflit dans tous les domaines d’activités.

Akim KY
Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *