Faysal Sawadogo : «Je tirerai les leçons et me battrai avec courage»

381 0

Faysal Sawadogo est revenu pour la première fois sur ces deux défaites au Taekwondo aux Jeux olympiques à Tokyo. Expliquant les raisons de sa défaite, il a promis de se battre à l’avenir pour réaliser de meilleurs résultats.  

« Depuis ma qualification aux JO 2020, j’ai nourri le rêve, avec vous, de ramener une médaille olympique au pays qui le mérite amplement surtout dans ce contexte difficile qu’il traverse. Ainsi, nous avons travaillé durement pour faire de ce rêve une réalité. Mais l’homme propose, Dieu dispose », a écrit Faysal Sawadogo ce mercredi 28 juillet 2021.

Après deux défaites, le champion burkinabè a avancé des raisons. Le premier combat était contre le numéro un mondial de la discipline dans la catégorie des moins de 80 kg. « Au cours de ce même combat j’ai malheureusement eu une fracture au bras. Lorsque j’ai été repêché pour combattre pour la médaille de bronze, j’ai dû faire le dur arbitrage entre signé un forfait et monter défendre, malgré la douleur, les couleurs nationales », s’est expliqué Sawadogo. De concert avec son encadrement technique, il a préféré poursuivre le combat lorsqu’il a été repêché. 

« Pas d’excuse à cette contre-performance »

« De concert avec mon encadrement technique, j’ai pris la responsabilité de monter et de me battre pour ramener cette médaille au pays. Malheureusement cette blessure ne m’a pas permis de m’exprimer comme je l’aurais souhaité. Le résultat est ce que vous savez ! Je ne voudrai pas trouver une excuse à cette contre-performance », poursuit le représentant du Burkina Faso au taekwondo. Il s’est même excusé pour cette contreperformance pour n’avoir pas répondu aux attentes du public sportif.

Cependant, il ne compte pas lâcher pour autant : « Une chose est sure, je peux vous rassurer que je tirerai les leçons de cette aventure et me battrai avec courage et abnégation, en ayant en tête que j’ai un peuple fier et digne derrière moi. Puis d’ajouter, à l’endroit de la jeunesse taekwondo-ine, je voudrais vous exhorter à plus de rigueur et d’abnégation aux entrainements afin que, même si ce n’est pas moi, ce peuple ait droit à sa médaille olympique en Taekwondo car il le mérite ».

Il a remercié le peuple burkinabè pour son soutien inestimable. Faysal Sawadogo a aussi eu une pensée à l’endroit des victimes des attaques terroristes.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *